AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]

Aller en bas 
AuteurMessage
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Lun 8 Sep - 19:11

L'après-midi débutait seulement, et Logan avait déjà finit sa journée de boulot. Enfin... Il avait été dans les locaux de son père, avait assister à plusieurs réunions, et en avait même diriger une. Je vous passe les détails, car ça a même ennuyer Logan... Le jeune homme avait ensuite fait savoir qu'il voulait partir. C'était parfois la classe, d'être le fils du big boss, vous ne trouvez pas ??? Bien entendu, Logan avait promit qu'il étudierait un dossier, afin de préparer une réunion très importante, qui devrait se dérouler la semaine prochaine... Le jeune italien avait manger au boulot, mais il avait encore un petit creux. Les 15 heures venaient seulement de sonner, et il avait une grande envie de déguster un fondant au chocolat. Son ordinateur portable sous le bras, il sortit de sa voiture de sport toute neuve (son dernier coup de folie...), pour se rendre dans un salon de thé qu'il adorait. De plus, ce salon de thé n'était pas loin du tout de son lieu de travail. Logan s'y rendait souvent, avant ou après le boulot. Bah ouais, il était accro au thé. Certains adorent le café, et, d'autres, le thé. C'est la vie, mes amis, que voulez-vous ? Notre charmant italien était amateur de café, mais préférant largement la succulente boisson typiquement anglaise...

Il franchit la porte d'entrée d'une démarche assurée. Il ne fit même pas attention aux regards que certaines séduisantes jeunes femmes posaient sur lui, tellement il y était habitué... Prétencieux ? Non, c'est pas ça, il était juste réaliste, et parfaitement conscient qu'il était mignon. Alors, me direz-vous : "Pourquoi n'en profitait-il pas ?" Je ne vous répondrais qu'une chose : il était déjà amoureux... Pourquoi n'était-il pas avec la charmante jeune femme qui avait réussit à le séduire ? Alors là, c'est une histoire compliquée... En effet, il a eu la bonne idée de craquer pour Inès Adoni. Et, depuis des décennies, les Adoni et les Regazzoni se détestent... Voilà, en gros, la triste histoire de Logan... Mais bon, ça, ça ne l'empêchait pas pour autant de voir, aussi souvent que possible, la belle italienne... Cependant, il ne s'était pas encore déclarer... Pourquoi ??? Nan, mais, ça va, vous êtes de la Police, ou quoi, pour poser autant de questions que ça ????

Logan prit place à une table, assez à l'écart. Il sortit son ordinateur, qu'il déposa sur la table, et alluma aussitôt. Et oui, il devait bosser, donc... Et, comme, parfois, il était sérieux... Le jeune italien fut interromput, quelques minutes plus tard, par une serveuse, qui était, il faut l'admettre, séduisante [J'ai rien dit ! XD]... Il passa sa commande, un bon thé, ainsi qu'un fondant au chocolat, puis retourna à son travail, après avoir adresser un sourire charmeur à la serveuse. Bah ouais, il aimait plaire, on peut pas le changer !!!


Dernière édition par Logan Regazzoni le Lun 8 Sep - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Lun 8 Sep - 20:28

    Quartier Montparnasse… Inès n’y passait pas souvent, ou alors elle le traversait simplement en voiture. Dans de rare cas, elle pouvait à la rigueur se rendre à la gare… Mais c’était tellement peu fréquent que cela pouvait être marqué d’une croix rouge sur le calendrier. La miss se empruntait davantage un tout autre moyen de transport, j’ai nommé l’avion. Mais bref, passons. Là, elle avait juste rendu un petit service à une amie, en la déposant juste devant une grande et sublime boutique, où elle devait récupérer une robe de gala. Quand il s’agit de mode et de vêtements, Inès rend volontiers service. Ce n’est pas une fille pour rien ! Elles s’étaient donc arrêtées devant ce magasin ; la blondinette s’étant garée pour accompagnée son amie. On a toujours besoin d’un avis, autre que celui de la vendeuse qui est simplement là pour faire son job, et en s’adressant à la jeune Adoni on était quasi sûre de ne pas faire de faute de goût. Mais ça ne dura pas très longtemps. Elles finirent par se séparer devant la boutique, partant chacune d’un côté. Inès lança une regard en direction de sa voiture, les clés en main, puis ce dernier se posa finalement sur l’enseigne d’un salon de thé, de l’autre côté de la rue. Tiens et si elle s’y arrêtait un moment, histoire de se détendre un peu… ?

    Prendre une tasse de café à la table d’un endroit des plus charmant et sympathique, ça ne fait de mal à personne. Ca allait lui permettre de décompresser un peu, et puis il faut bien l’avouer, Inès adorait ça. Elle pouvait s’installer, et se mettre à observer ce qui l’entourait, ou encore elle prenait un bon bouquin et le dévorait en quelques heures, ne faisant même pas attention au serveur par exemple, qui lui amenait sa tasse. Cette fois elle n’aura pas de lecture sous la main, mais ce n’était pas bien grave. Au pire elle pourra travailler un peu, ou faire tout comme… ^^

    La jeune femme traversa donc la rue, prenant soin de ne pas se faire renverser. Ce serait embêtant, non ? Puis poussa la porte d’entrer du salon de thé. Il y faisait bon, et l’ambiance qui y régnait était plutôt sympa. Elle balada son regard sur la salle, très rapidement, et se stoppa net quand elle aperçu… Non ? Lui ? Ici ? Que le monde est petit, et que le hasard fait bien les choses ! Un petit sourire se dessina sur les lèvres de la blondinette. Elle s’avança discrètement vers le comptoir et commanda un café, en précisant qu’on lui apporte à la table où ce situait Logan. Puis elle s’avança, à pas de loup… Une fois derrière lui, elle posa délicatement ses mains sur ses yeux.


    « C’est qui… ? » - demanda-t-elle d’une toute petite voix, des plus douce.

    Son sourire s’était largement accentué, et là Logan manquait même quelque chose ! Elle était vraiment contente de le voir, pour une fois qu’elle n’avait pas fait exprès de croiser son chemin… !

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Mar 9 Sep - 1:07

Le jeune homme s'activa quelques minutes, face à son écran. Certes, travailler ici n'était pas pratique, car il y avait beaucoup de bruit,mais cela ne le dérangeait nullement. Il aimait l'activté, et sétait habitué, aux cours de ses années d'études, à travailler dans un environnement bruyant. Même lorsqu'il était au bureau, il travaillait avec un fond sonore, amenant son I-pod avec lui. ll ne montrait pas le bon exemple ? Il s'en moquait, il bossait comme il voulait, que ça plaise ou non. Et, l'important, après tout, ça reste le résultat du travail fournit, non ? Pour ça, jusqu'a présent, personne n'avait à se plaindre du jeune homme... Etonnant, non? Pas tant que ça, vu que, pour l'instant, cet emploi lui plaisait... L.J délaissa quelques temps son écran, afin de prendre son thé, qu'il avait choissit arômatisé aux fruits rouges. Il bût plusieurs gorgées, savourant le parfum délicat du thé, avant de croquer dans son gâteau, pour, de nouveau, boire un peu de thé. Puis il retourna sur son écran, tapotant, lisant, soupirant... Logan était concentré, et ne faisait pas attention à son environnement. Peut-être aurait-il dû...

Effectivement, alors qu'il était occupé, il sentit des mains se poser sur ses yeux, et entendit, aussitôt après, une voix douce, qui ne lui était pas inconnue... Un sourire se dessina sur le visage de l'aîné des Regazzoni. On dirait bien que sa journée venait de s'éclairer, tout d'un coup... Et oui, il n'avait pas eu de mal à reconnaître la voix de la séduisante Inès...


"Euh, je sais pas... Mais pourvu que ça soit une fille sexy !"

Il prit les mains de la jeune femme, pour les retirer de ses yeux, et se retourna, un sourire aux lèvres, ayant toujours les mains de la miss dans les siennes.

"Ah", dit-il, en lâchant les mains de l'italienne, "bah... Mouais, ça va..."

Dit-il, en arquant un sourcil, l'air mystèrieux, laissant planer un doute sur le sens de ce qu'il venait de dire. Non, il est pas méchant, juste taquin. Et, ça, Inès le savait parfaitement. Il n'était pas rare que L.J lui adresse des compliments, de manières assez étranges... Jouer au jeu du chat & de la souris, c'était un truc que Logan appréciait particulièrement ! Passons... Comme il n'était pas dénué de politesse, notre jeune ami se leva, et fit la bise à la nouvelle arrivante.

"Ca va bien ? Je m'attendais pas à te croiser ici !"

Inutile de dire qu'il était content de la voir. Il se rassit, laissant à Inès le soin de prendre place en face de lui. Il sauvegarda ce qu'il avait fait, rapidement, puis coupa son portable, qu'il mit à côté de lui, pour se concentrer sur la jeune femme. Ca allait lui permettre de prendre une pause. Heureusement que son père n'était pas là ! Il serait fou, en voyant son fils s'accorder une pause alors que son travail était assez urgent, et, de plus, passer du temps avec Inès... Est-il utile de préciser que Logan se moquait totalement de ce que son père pensait ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Mer 10 Sep - 0:14

    Qui aurait pu prédire que la route de ces deux jeunes se croiserait dans ce simple salon de thé. Il y en a tellement à Paris que les chances sont vraiment réduite, voir même inexistantes… Elle, pour sa part, elle n’aurait jamais pensé le voir ici. Enfin n’allez pas croire qu’elle en était mécontente, bien au contraire. A vrai dire il lui fallait toujours un super argument, une raison des plus extra, pour avoir la possibilité de le voir. Une Adoni ? Entretenir de bons rapports avec un Regazzoni ? Et puis quoi encore ?! C’était impossible, et ça l’avait toujours été depuis plusieurs générations. Pourtant ils étaient l’exception à la règle, et qu’est-ce qu’elle pouvait l’aimer cette exception.

    Elle l’avait rencontré et l’avait découvert sans connaître son identité il y a de cela un long moment déjà. Elle ne savait pas qui il était, qu’il appartenait à cette famille qui était si on peut dire de façon imagé, « en guerre » contre la sienne. Un conflit d’intérêt entre autre, si pesant sur les épaules de la nouvelle génération. Tout ça ne les avait pourtant pas empêché de se voir. Pour preuve, ils se donnaient souvent rendez-vous, dans la plus grande discrétion, si ce n’est même le plus grand secret. Il fallait être discret, au cas où… Il suffirait simplement qu’un ami de leurs parents respectifs, qu’un de leur associé ou encore collègue, les voit ensemble et ils étaient sûrs l’un comme l’autre qu’ils auraient droit à une dispute digne de ce nom, un tas de reproches, une montagne de critique et le refrain si souvent entendu du « Jamais un Adoni/Regazzoni ne pourra s’entendre avec un Regazzoni/Adoni ! ». Inès ne comptait même plus le nombre de voix qu’on lui avait rabâché tout ça… Mais ça rentrait par une oreille et ressortait de l’autre.

    En toute franchise, et si au jour d’aujourd’hui la blondinette devait mettre à nu tout ce qu’elle ressentait, elle avouerait alors être amoureuse. Oui, oui, amoureuse… Et bien évidemment son cœur s’était épris du seul homme qu’il aurait dû éviter : Mr. Regazzoni. Qu’elle venait d’apercevoir d’ailleurs, en franchissant le seuil de ce salon de thé. La surprise avait laissé place à un radieux sourire, qui semblait être installé pour un bon moment aux coins de ses lèvres. Après avoir commandé sa tasse de café, elle s’était dirigée jusqu’à sa table sans se faire remarquer. Apparemment il travaillait… Ca allait être encore plus facile de le surprendre ! Et hop, en moins de deux elle avait posé ses fines mains sur ses yeux, tout dans la délicatesse, puis avait murmuré deux petits mots si communs à ce geste.

    « Euh, je sais pas... Mais pourvu que ça soit une fille sexy ! » Tsss ! Que devait-elle répondre à ça ? Il posa ses mains sur les siennes et les retira de devant ses yeux, pour finir par se retourner. C’était quoi ce « Ah » ? Et ce « Mouais » ? Elle devait le prendre comment ? Bien dans tous les cas, car elle voyait bien qu’il la taquinait, comme il en avait toujours l’habitude. Enfin sur le coup, elle fit mine d’être surprise et un brin vexée.


    « Je suis de loin, et sans aucune prétention, la fille la plus sexy de ce salon de thé ! »

    Elle jeta un rapide coup d’œil autour d’elle, et dans le fond, elle n’avait pas si tord. Bon il y avait cette serveuse qui était assez mignonne, il fallait bien l’avouer, mais Inès la devançait tout de même… Bref, elle ne se prenait pas au sérieux je vous rassure, son sourire le démontrait bien. Finalement, après cette séquence taquinerie, le jeune homme se releva et lui fit la bise.

    « Ca va super bien ! Et toi ? Bah moi non plus je ne m’y attendais pas… Je passe rarement par ici, mais ça pourrait changer à présent… »

    Aucune allusion à son sujet, non, non… siffle Elle aimait bien ce salon de thé, c’était sympa, et sa clientèle était… charmante ! Elle s’installa alors en face de lui, le laissant éteindre tranquillement son pc, alors qu’on lui servait sa tasse de café. Elle remercia la jeune femme qui regardait plus Logan qu’autre chose. Oh ! C’était elle la cliente là ! On louche pas sur le beau gosse, et on s’occupe d’elle !

    « Hum… »

    Voilà, ça suffisait pour que la serveuse s’éclipse. Non mais elle n’allait pas s’installer à leur table aussi pendant qu’elle y était ?! Non mais je vous jure… Pfff ! Inès passa bien vite à autre chose, reportant toute son attention sur le beau brun.

    « Alors… ? Quoi de neuf depuis la dernière fois ? »

    La question qui revenait souvent. Les instants passés ensemble étaient très souvent assez espacés des uns des autres… De ce fait ils avaient tout un tas de choses à se dire en règle général. Enfin ça n’allait sûrement pas pouvoir durer longtemps ainsi, car Inès ressentait de plus en plus le besoin de le voir. C’est mimi n’est-ce pas ? Et c’était bel et bien vrai… Bon elle allait se cacher de le lui dire, pour ne pas passer pour une de ces nombreuses filles qui lui couraient après… Elle n’était pas aveugle, elle les voyait bien se présenter au jeune homme, en lui faisant les yeux doux. Pour ne rien vous cacher, elle pouvait même en devenir jalouse… Pour l’instant elle avait renvoyé la serveuse, et l’avait pour elle toute seule… Quelle chanceuse !

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Mer 10 Sep - 2:56

Je sais, c'est une drôle de manière que Logan avait, d'accueillir Inès. Mais, il était comme ça. Taquin. Signe qu'il aimait bien la jeune femme (voire même plus...) Et, il était drôle de remarquer qu'il n'avait pas fait exprès, à l'origine, de discuter avec Inès. Lors de leur rencontre, ils avaient parler ensembles, ignorant l'identité de l'autre. Le jeune italien s'en souviendrait toute sa vie. Il s'agissait d'une enième soirée mondaine, à laquelle Logan se devait d'assister. Normalement, Logan n'aurait même pas du y aller. En fait, si, mais il ne voulait pas. Pourquoi ? Il s'était à nouveau prit la tête avec son père, et avait refuser de se voir obliger d'aller à une soirée, qui n'avait qu'un but : faire croire à tout le monde que la famille Regazzoni était des plus unies... Et ce, juste pour faire plaisir à son père, et redorer le blason de l'entreprise famililliale. Ce qui avait réussit à faire changer d'avis notre jeune ami était une conversation qu'il avait eu avec sa mère. Cette dernière lui avait fait savoir que ça la blessait, de voir que ses fils ne s'entendaient pas, et que son aîné ne pouvait communiquer avec son père. Elle lui avait demander de faire un effort. Chose que Logan n'avait pu lui refuser... Il avait donc prit la décision, à la dernière minute, de se rendre à la dite soirée. Encore heureux qu'il avait conserver un vieux costume, assez classe, sans être pourtant trop BCBG. (Genre, vous imaginez Logan dans une telle tenue, vous ? ^^) Et c'était rendu à la soirée, de son côté. Il avait jouer le rôle du fils parfait, souriant, serrant les mains à toutes les personnes (qu'il connaissait ou pas...), conversant avec tous... Au bout d'une heure, ça avait finit par le gonfler un peu beaucoup... Il avait été prendre l'air, sur la terrasse. Et c'est là qu'il l'avait vu. Elle s'était également isolée, pour Dieu seul sait quelle raison (et Logan ne s'en plaignait pas ! ^^). Le jeune homme avait donc été vers elle, entamant la conversation d'un simple : "Ah, j'vois que j'suis pas le seul que cette soirée barbe !" Et oui, c'est sur de telles paroles qu'il avait aborder Inès... Et c'est ainsi qu'ils avaient commencer à parler de longues minutes. Ils s'étaient séparés, sans connaître l'identité de l'autre. Et, la suite, vous la connaissez, je crois... Il est donc temps de revenir au présent, si vous me le permettez !

L'air étonné et légérement vexé de la jeune femme amusa grandement Logan. Enfin, pas plus que la réplique qui s'ensuivit. Réplique à laquelle Logan décida d'afficher un air sceptique, alors qu'il était, sans contexte, d'accord avec la belle.


"Je préfère mieux pas te contredire, je crains les répercussions. Et je tiens trop à ma vie pour la risquer avec de telles choses !"

Quand je vous avais dit que Logan aimait la taquiner... Et, encore, ça n'est qu'un début. Bon, j'vous rassure, il lui arrive d'être sérieux. Mais, les gens trop sérieux, ça le déprimait... Et il les fuyait comme la peste ! Il adressa donc un clin d'oeil à la miss. Le salon ne comportait pas beaucoup de jeunes femmes capables de faire concurrence à l'italienne. Certaines, comme la serveuse, étaient mignonne, mais, de l'avis de Logan, aucunes n'avaient le petit truc en plus qui les distinguaient vraiment des autres, comme Inès avait. Avait quoi, au juste ? Oulà, bonne question, Logan ne saurait le dire. Ca n'était pas tant le physique avantageux de la miss qui l'attirait, mais aussi sa personnalité, et cette "chose" qui la mettait au dessus des autres. Je sais, j'suis pas claire, mais bon, c'est jamais totalement facile d'expliquer pourquoi une telle personne vous attire, et pas une autre. C'est comme ça, c'est tout... Passons... Les deux italiens se firent la bise, puis Inès s'installa, tandis que Logan éteignit son ordinateur, tout en écoutant la jeune femme lui répondre.

"Ca va ! J'viens de finir ma journée de travail, même si j'en ramène un peu chez moi",fit-il, en désignant son ordinateur, d'un geste de la tête désinvolte, montrant qu'il ne prenait guère au sérieux son emploi. "Et je te conseille vivement de revenir ici, ce salon propose des thés délicieux. Les meilleurs de Paris, selon moi !

Proposition détournée pour la voir plus souvent ? Voyons... C'est pas son genre... Rolling Eyes Juste un peu, tiens... En même temps, il ne serait pas contre le fait de la voir plus souvent, car c'était assez compliqué pour qu'ils puissent se voir.

Il parlait, tandis que la serveuse arrivait pour donner la commande d'Inès. Le jeune homme ne remarquait même pas les regards de l'employée. (Trop dur d'être un beau gosse ! XD) Faut dire qu'il était un peu occupé. Désolé pour vous, mesdames, mais, lorsqu'Inès est près de Logan, ce dernier à la sale manie de se concentrer sur elle (enfin, de manière discrète, pour éviter qu'elle ne le remarque trop...)

Si Logan était dévoré des yeux par la serveuse, il en allait de même pour Inès, par un client, assis sur leur droite. Bon, pour l'instant, Logan n'avait pas remarquer les regards insistant de cet homme sur Inès, mais ça ne saurait tarder...

Logan ne comprit donc pas le "Hum" d'Inès. Il arqua un sourcil, avant de décrèter qu'il avait la flemme de se prendre la tête pour comprendre tout ça. La blondinette interrogea L.J sur les dernières nouveautés qui était survenues dans sa vie, depuis la dernière fois qu'ils avaient réussit à se voir. Ce qui faisait longtemps, c'était vrai !


"Alors, laisse-moi réfléchir... J'viens d'apprendre que Kyle allait être papa," dit-il, faisant allusion à l'un de ses meilleurs amis, qui s'était marié, en Australie, il y avait quelques temps. "Il m'a proposer d'être le parrain !" Il était tout fier, à l'idée d'être parrain de l'enfant d'un de ses best. "Je tente toujours de convaincre Axel de venir à Paris..." Axel était son autre best, qui vivait actuellement au Japon. "Et ça fait une2 semainesque je me suis pas prit la tête avec mon père !" Assez remarquable pour être noter, tout de même ! "Voilà les dernières grosses nouveautés ! Et toi, quoi de neuf ?"

Il but un peu, remarquant, enfin, qu'Inès était observée. Un regard un peu hautain adressé à cet abrutit qui osait reluquer ainsi la jeune femme, puis Logan fixa à nouveau Inès. Fallait qu'il surveille de plus près ce type, assez attirant dans son genre, mais faisant un peu trop gravure de mode...

[HJ : Quand j'dors pas, je m'éclate, et mon esprit divague vite ! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Mer 10 Sep - 17:05

    C’est vrai qu’il avait une drôle de façon de s’y prendre avec elle… Mais ce côté taquin, c’est ce qui faisait tout son charme. Inès préférait de loin avoir affaire à quelqu’un comme lui, bien qu’à ses yeux personne ne puisse lui ressembler, que de devoir converser avec un homme qui ne cesse de vous complimenter qu’à la fin cela en devient agaçant et sonnant même très faux. Car l’hypocrisie c’était bien une chose que la jeune femme ne supportait pas. Elle était toujours franche et honnête, et les seules fois où cela pouvait ne pas être le cas c’était envers elle-même, quand elle refusait d’admettre quelque chose, aussi un fait qu’un sentiment… Autrement, elle disait toujours ce qu’elle pensait, haut et fort. Le mensonge, elle en avait parfois l’utilité, mais pour de bonnes voir même d’excellentes raisons, puisque c’était pour dissimuler à ses parents le fait qu’elle côtoyait Logan, et de surcroît qu’elle l’adorait. En effet, vous ne pouvez pas prétendre le contraire… Bref, tout ça pour dire qu’elle appréciait les taquineries du jeune Regazzoni, que ces dernières l’amusaient beaucoup, bien qu’elle le cachait souvent sous un faux air vexé, comme en ce moment même.

    « Oui, n’ajoute rien, ou… Je te tue. »

    Rien que ça… ? Et bah ça promet ! Inès ? Partir dans les excès ? Ca lui arrivait de temps à autre. Elle lui lança un regard défiant, et confirmant alors le fait qu’il ferait mieux de ne pas en rajouter une couche. Elle esquissa un sourire à la suite de son clin d’œil, lui fit la bise et finit alors par s’installer à sa table. Elle lança à la suite de sa question une petite phrase, émettant l’hypothèse de venir plus souvent par ici… Cela pouvait être interprété de différentes façons. Soit pour l’ambiance des lieux, cette certaine convivialité, ou alors simplement pour lui. Et c’était le cas, mais comme il s’agissait d’un double sens, elle se gardait de le lui dire. S’il comprenait tant mieux, sinon tanpis !

    « Oh… T’es sérieux, c’est bien… » -dit-elle en faisant référence au travail qui ramenait chez lui. Ca montrait bien qu’il était responsable et sérieux non ? Il faisait son boulot !

    Comme elle l’avait demandé un peu plus tôt, on lui apporta sa tasse de café, sans lui prêter la moindre attention. Ce petit détail, elle ne l’avait pas demandé, mais forcément, Logan était de loin plus intéressant qu’elle aux yeux de la serveuse… Inès, avec un tout petit peu, mais alors vraiment très peu, de discrétion, toussota afin que cette dernière s’éclipse. On aurait pu croire que la belle italienne était possessive… Mais non, enfin du moins c’était différent. D’une part il ne lui appartenait pas ce charmant jeune homme, sinon ça se saurait. Ensuite, elle était comme qui dirait un brin jalouse. Quand vos sentiments dépasse le simple stade de la relation amicale, il en va de soit que quand une potentielle rivale dépasse les bornes et s’approche de trop près, aussi bien avec les yeux que le reste de son corps, l’être aimé, bah ça plait pas. Logan ne semblait pas avoir ressentit ce regard pesant sur lui, alors qu’elle l’avait dévoré des yeux en restant planté à leur table. Enfin, à présent elle était partie, et Inès pouvait pleinement profiter de l’attention qu’il lui portait…


    La jeune Adoni s’intéressa alors aux nouveautés dans la vie de Logan. Elle s’y intéressait beaucoup, et admirait même la façon dont il la menait. Cette façon de ne pas se prendre la tête, cette philosophie de vie… Non mais chapeau sérieusement ! Plus d’un à sa place aurait très vite pris la grosse tête et serait devenu un petit fils à Papa. Il lui parla alors de ses amis… Ce n’était pas rare qu’ils en parlent… Et d’ailleurs Inès avait vite remarqué qu’ils étaient importants dans la vie du beau brun. Tout comme Sarah l’était dans la sienne. Elle avait même l’impression de les connaître, ne serait-ce qu’un peu, même si cela était infime. Son sourire s’accentua à l’entente de cette première nouvelle. Oh… Un bébé… Oui, c’est le sujet qui fait fondre n’importe quelle femme, non ? Et la simple vision de Logan, tenant un nourrisson dans ses bras, était des plus attendrissante. C’était quelque chose que la blondinette trouvait vraiment magnifique. Une enfant fragile et innocent dans les bras fort d’un homme… Mignon, non ? En tout cas elle pouvait voir dans son regard une étincelle de fierté. C’en était tout mimi ! Puis il enchaîna en parlant d’Axel, puis de son père. A cette dernière information, Inès fit mine d’applaudir doucement. Elle savait qu’entre lui et son père ce n’était pas évident, tout comme ça ne l’était pas au sein de sa propre famille. Ils se ressemblaient beaucoup, c’est ce qui devait tant les rapprocher en fait… Certains disent que les opposés s’attirent, mais Inès rajouterait aussi qu’ils se repoussent et que ce qui se ressemble, s’assemble… ^^

    « C’est bien… Enfin pour ton père, puis pour le bébé de ton ami… Pour ce qui est d’Axel, dit lui que tu connais une superbe blonde, il se décidera plus vite ! »

    Bah quoi ? Je vous rappelle que l’un comme l’autre ne savait pas que ce qu’ils ressentaient était réciproque, alors elle faisait comme si de rien n’était justement. Il lui retourna alors la question et la miss entama sa réponse. Sauf qu’elle se stoppa net. Pourquoi ? Parce qu’un homme venait de franchir la porte d’entrée du café qui se trouvait face à elle, et de ce fait dos à Logan. Un associé de son père… Aaaah ! Mais elle était fichu là ! Bon elle savait à quoi s’attendre dès que cet homme aura avertis Mr Adoni que sa fille fréquentait le camp adverse : une discussion mouvementée qu’on appelle plus communément une dispute.

    « Ne bouge… pas… S’il te plait… » Réussi-t-elle à dire, esquissant une sourire faux et forcé à cet homme qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’haïr à ce moment précis.

    Il lui rendit son sourire et se dirigea vers le comptoir. Vite, elle devait trouver un moyen d’en réchapper indemne. Elle lança un rapide regard vers la sortie. Non impossible, elle aurait dû passer à ses côtés, et comme elle ne comptait pas laisser Logan, ça allait poser problème. Le pauvre, il ne devait pas comprendre grand-chose en plus de ça. Elle lui avait demandé de ne pas bouger sans lui fournir la moindre explication. A sa place, dans le cas où les rôles auraient été inversés, elle s’en serait posée des questions ! Elle aurait même été capable de se retourner au lieu de respecter la demande du jeune homme. Non pas par jeu ou taquinerie, mais par curiosité et incompréhension. L’homme leur tournait le dos, c’était maintenant ou jamais. Elle se leva, attrapa Logan par le bras et l’entraîna au fond de la salle, en direction des toilettes. Pas très charmant comme lieu, mais elle n’avait pas eut d’autre idée. Ils avaient laissés leurs affaires en plan, mais ce n’était pas si grave… Ils allaient les récupérer dès que cet homme sera partit… Inès connaissait l’emploi du temps de son père, ce dernier ayant une réunion importante, loupant le repas de famille pour ses raisons… Et pas de réunion sans associés. De ce fait, elle savait qu’il ne s’éterniserait pas ici.
    Une fois sortie de l’éventuel champs de vision de ce dernier, Inès se mit à rire face à l’incompréhension totale de Logan.


    « Il y a un associé de mon père qui vient d’entrer… Il m’a reconnu, mais ne t’a pas vu. Alors maintenant… Je te cache ! »

    Non parce que connaissant les collègues de son père, elle aurait pu s’attendre à tout. Il aurait pu taper un scandale à Inès devant tout le monde, même si la jeune femme n’avait aucun compte à lui rendre. Et puis là, elle n’allait pas se plaindre de sa super idée éclaire… Dans ce petit renfoncement de la salle, ils n’avaient pas tellement de place pour se faire les plus discrets possible. angel

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Jeu 11 Sep - 2:10

Dans le genre sadique, je demande Inès. Bah ouais, elle voulait simplement tuer Logan, s'il rajoutait quelque chose. Et la liberté d'expression, dans tout ça ? Que c'est triste, tout ça ! Un jour, faudrait que le jeune homme s'amuse à rajouter des répliques, pour voir comment l'italienne réagirait. Il était curieux de savoir ce qu'elle serait capable de lui faire. Joueur, ce Logan ? Evidement ! Un peu trop, même... Surtout quand il s'agissait de la jeune femme qui lui faisait désormais face. Si, un jour, il devait agir de la manière la plus impulsive qui soit, il avouerait à la jeune Adoni qu'elle lui plaisait réellement. La crainte de jouer trop avec le feu ? Il la connaissait, ou, du moins, pensait la connaître. Et, ce, avec ses années de révolte totale contre l'autorité parentale. Mais, depuis qu'il fréquentait Inès, il devait avouer qu'il n'avait jamais réellement autant jouer avec le feu, qu'en restant près d'elle. Pour parler de manière très imagée, Inès était un peu le fruit interdit de Logan. Tout être doué d'un minimun de prudence aurait arrêter de voir la blondinette, mais Logan avait préféré continuer à apprendre a la connaître. Et puis, de toute manière, il ne pouvait envisager de ne plus la voir. C'était trop difficile pour lui de se projetter dans un avenir qui ne comporterait aucun rendez-vous secret avec elle...

Pour toutes réponses à l'interdiction de rajouter un mot de la miss, il lui lança un regard mi-provocateur, mi-amusé. L'heure n'était pas encore venu de la mettre entièrement au défi de montrer ce dont elle était capable. Même si la curiosité était forte, il avait un peu de self-control... Lorsqu'elle lui fit savoir qu'il était sérieux, il prit un air surpris, avant de répondre :


"Parce que t'en doutais ? Bah, ça fait plaisir à voir, tiens !"

Il fit mine, pendant quelques instants, d'être vexé. Mais, rapidement, un grand sourire se profila sur son visage. Il avait un peu de mal à mentir, notre jeune ami... La conversation se tourna par la suite sur la vie de Logan. Il parla donc de ses amis, ce qui était habituel. Et oui, Kyle & Axel comptaient beaucoup pour lui. Ils étaient comme des frères. En fait, c'était même les frères qu'il avait toujours rêvé d'avoir... Donc, il en parlait souvent, lorsqu'il se trouvait avec Inès. Après tout, c'est normal, nan, que lorsqu'on est avec quelqu'un qu'on apprécie et en qui on a confiance, on parle de nos proches... Quand l'italienne mina le fait d'applaudir, Logan fit semblant de saluer une foule en ovation total. Bah ouais, Logan est parfois un peu... Logan, c'est tout... -_-' Une courte lueure de jalousie se faufila dans le regard de mister Regazzoni, avec l'idée d'Inès, pour convaincre Axel. Nan mais ça va pas, la tête ? Axel n'avait pas interêt à toucher à Inès, sous peine de se mettre Logan à dos... Et, de toute façon, Axel, tout comme Kyle, n'était pas dupe. Ils avaient bien remarqué la manière qu'avait Logan de leur parler d'Inès...

"Je suis sûr qu'il viendra", dit-il, une fois la jalousie dissipée, "mais, j'aime pas partager, en fait !"

Une mini-confession sur la jalousie de Logan... Bon, après, Inès interprétait ça comme elle le voulait, pouvant croire qu'il ne disait ça que par jeu, ou qu'il le pensait réellement... Il interrogea la jeune femme pour être au courant de ce qui s'était passé de son côté, mais, ce fut le silence total, et il se trouva face à une mine assez étonnée. Il n'en fallait pas plus pour intrigué Logan. Que se passait-il donc ? La miss le pria de ne pas bouger. Et, vu le visage qu'elle avait, elle devait avoir de bonnes raisons pour lui demander une telle chose... A moins qu'elle ne s'amuse, simplement, pour voir s'il allait l'écouter... Ne voulant pas prendre de risques, il décida de lui obéir. Et, de toute façon, il n'eut pas le temps de se poser plus de questions, et encore moins d'interroger la jeuen femme sur ce qui se passait, que cette dernière l'entraîna au fond de la salle. Alors, là, Logan ne comprenait vraiment plus rien... Elle jouait à quoi, là ? Le pire, c'était qu'Inès semblait amusée de voir la tête de Logan. Remarquez, je la comprends, il était complètement abasourdi, et cela se voyait... Cependant, après ses explications, il comprit mieux les raisons qui avaient poussés la jolie blonde à agir de manière si étrange. Elle avait eu de bons réflexes, et une bonne idée. S'ils étaient restés, l'homme aurait pu avoir la mauvaise idée d'aller saluer la fille de son associé. Et, là, ça aurait été le drame, réellement... Monsieur Regazzoni senior aurait disputer son fils comme jamais auparavant, et, pour le coup, l'aurait vraiment déshérité, renié, et banni, simplement, de la famille...

"Vu comme ça, je comprends mieux pourquoi t'étais plus bizarre que d'habitude !"

Sur ce, il lui lança un grand sourire colgate. Razz Par contre, pour ce qui est de l'histoire de self-control que j'ai évoqué plus haut, Logan n'était pas sûr qu'il pourrait le garder encore bien longtemps, s'ils devaient rester encore quelques minutes de plus à se cacher ainsi. Une telle proximité était tout simplement déroutante.

*Logan... Non... Non...*

Il lui fallait se disputer mentalement pour essayer de garder son sang-froid, en fait... Il se concentrait tellement qu'il avait le regard fixé sur la jeune femme, ayant à moitié les yeux dans le vague. En fait, être ainsi, si près d'elle, à la contempler, c'était pas le bon moyen du tout pour se concentrer...

"Euh... Il est encore là, l'ass..."

*Tais-toi...*

Nan, c'était trop dur... Résister ? Impossible ! Comme dirait Oscar Wilde : "Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder..." Le jeune homme approcha doucement son visage de celui de la belle italienne. Bah ouais, il craquait totalement, que voulez-vous... Oui, mais voilà, il fut arrêté net, alors qu'il venait juste d'amorcer son mouvement. Quelqu'un sortait des toilettes. Et cette personne avait poussé un toussotement, avant de dire :

"Vous pourriez pas vous bécoter ailleurs ? C'est un endroit correct, ici !"

Puis la femme d'affaire qui venait de parler partit, en murmurant un sonore : "Rah, les jeunes, d'aujourd'hui !" Cela avait permit à Logan de se remettre d'aplomb, masquant ce qui avait faillit se passer... A quelques secondes près... Dommage !! siffle Il esquissa un sourire, reprenant son calme, en apparence...

"Bon... On est catalogué par cette femme comme des... Bécoteurs... Charmant !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Jeu 11 Sep - 21:26

    Douter de son travail ? Mais non… C’était une remarque comme une autre, elle soulignait le simple fait qu’il était sérieux, c’était positif, non ? Et ça ne voulait pas dire qu’elle avait eu des doutes à ce sujet. Elle savait que c’était quelqu’un de confiance, et donc n’avait pas pensé un seul instant qu’il pouvait manquer à son devoir et à sa tâche. Ce n’était pas rare qu’elle entende parler de lui d’ailleurs. « Oh, et son fils à ce Regazzoni… Non mais… Heureusement que tu m’écoutes et que tu ne le côtoies plus Inès ! » A ça elle répondait d’un simple hochement de tête. Ainsi on ne pouvait pas l’accuser de mentir, car quand on s’y attarde elle n’affirmait rien de spécial… Enfin bref ! Nous en étions restés à Logan et son air faussement vexé, qu’il ne conserva pas longtemps. Même Inès savait mieux jouer la comédie que lui ! Faut le faire, non ? Il avait laissé apparaître un beau et grand sourire. Ce qu’elle pouvait aimer ce dernier soit dit en passant. C’est dingue ce que Logan pouvait avoir du charme et cela sans même s’en rendre compte. Ce simple sourire aurait pu provoquer une attaque chez la serveuse, qui les surveillait du coin de l’œil. Oui Inès l’avait repéré, et elle n’appréciait pas tellement cette sensation de ce faire épier. Ils faisaient encore ce qu’ils voulaient à ce qu’elle sache, pas besoin qu’on les surveille. Elle se prenait pour qui cette fille ?! Tsss !

    La conversation s’enchaîna, passant alors aux dernières nouvelles. Inès écouta donc Logan lui parler de ses meilleurs amis, lui dévoilant alors de bonnes nouvelles dans l’ensemble. A l’annonce du bébé, Inès ne pu s’empêcher de sourire. Elle ne connaissait pas les parents de ce bout de chou, certes, mais c’était tout comme, puisque Logan lui en parlait souvent. Elle appréciait d’ailleurs ce genre de discussion, car à travers sa façon d’en parler, ses expressions et ses sourires, elle avait l’impression de le découvrir davantage. On ne connaît jamais totalement une personne, non ? L’italienne avait donc le sentiment d’apprendre à le connaître, encore et toujours, quand il se confiait, lui parlait de tout et de rien… Elle se permit alors une petite réflexion au sujet d’Axel, comme si elle pouvait rendre service au beau brun pour que son meilleur ami emménage en France. Il n’y avait qu’à lui dire qu’il connaissait une ravissante blonde, et hop le tour était joué, non ? Apparemment ce n’était pas une super idée, puisque Logan avoua ne pas vouloir la partager. Oh, oh ! Intéressant ! Elle lui adressa un regard amusé et ne pu s’empêcher de répliquer :


    « Pour ne pas avoir à me partager, il faudrait déjà que je t’appartienne… »

    Pas faux ! Et ça, ça ne tenait qu’à lui de changer les choses.

    « Bah bien sûre qu’il viendra si tu lui parles de moi… » -dit-elle avec un petit air supérieur qui sonnait si mal avec son caractère et dévoilait alors son irrémédiable envie de le taquiner.

    Elle ne se rendait pas compte qu’il pouvait en être jaloux. Non pas que cette envie ne lui avait jamais traversé l’esprit, au contraire, mais elle ne pensait pas que cela puisse être le cas. Des jolies blondinettes, il y en avait de partout après tout, et il devait en connaître un paquet ! (-_-)
    Puis se fut à son tour de répondre à cette question. Elle allait fournir la dite réponse à Logan, mais n’en eut pas le temps, l’effet de surprise la laissant sans voix. Non mais qu’est-ce que ce mec faisait là ? Non… Pas maintenant ! Elle demanda directement à Logan de ne pas bouger. Et heureusement pour eux il la prit au sérieux et s’exécuta. Ouuuuf ! Bon illico presto elle l’attira vers le fond de la salle, c’était une question de survie ! Face à l’air des plus perdu du jeune Regazzoni, Inès se mit à rire et finit alors par lui expliquer.


    « Plus que d’habitude ? »

    Ca voulait dire quoi ça ? Elle était bizarre ? Mais bizarre comment ? Bizarre bien ? Ne nous embrouillons pas l’esprit avec une question sans importance. Et puis là, Inès ne pouvait pas se concentrer sur autre chose que sur le peu de distance qui les séparait l’un de l’autre. Sympa son idée ! Non vraiment très sympa… Mais ce qu’elle n’avait pas pu prévoir c’était qu’elle avait un peu de mal à garder ses esprits. Ils ne disaient plus rien… Et elle, elle se contentait de le fixer, le détaillant du regard. Lui aussi il la fixait, mais il semblait un peu rêveur… "Euh... Il est encore là, l'ass..." Elle allait lui répondre mais en le voyant se rapprocher, elle préféra se taire. Il faisait quoi là… ? Elle ne fit rien pour le stopper ou pour savoir ce qu’il s’apprêtait à faire. Elle préférait de loin le découvrir par elle même. Ca aurait été dommage de le coupé dans son élan. Sauf qu’il s’arrêta net en entendant le toussotement d’une femme, qui venait de sortir des toilettes. Inutile de vous dire que sur le coup Inès avait envie de la tuer. Se bécoter ? Si elle n'était pas intervenue ça aurait peut-être été le cas... Là non... Et Inès n'allait pas l'en remercier, bien au contraire ! A la réplique de Logan, l’italienne esquissa un léger sourire, puis elle releva le regard vers lui.

    « Il est peut-être encore là… -dit-elle en faisant allusion à l’associé. – On ferait mieux d’attendre encore un peu, non ? … De toute façon on est catalogué, donc autant en profiter… »

    En même temps qu’elle disait cela, et sans même s’en rendre compte, elle avait posé sa main sur le torse Logan, qui était toujours aussi près d’elle. Même le double de sa phrase n'avait pas été prémédité. Pour elle, elle parlait de "profiter" de cette image pour faire comme si..." et non, en "profiter pour s'embrasser"... La langue française est parfois subtile, ou du moins on peut dire plusieurs choses en une seule phrase. Et si eux, ils faisaient ces deux choses ? Eum...? silent Embarassed

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Ven 12 Sep - 1:10

La petite Inès, il faut le reconnaître, était très observatrice. En effet, cette dernière, contrairement à Logan, avait remarquer que la serveuse contemplait encore ce dernier. Pour 3 raisons, en fait... La 1ère, c'était que, faire ce genre de choses, ça n'était pas son truc. Se la péter parce qu'il était mignon, ça lui passait par dessus la tête. Certes, il avait jouer de ses charmes, vers la fin du lycée, et en début d'université. Il avait enchaîné les relations amoureuses. Mais, la mort de sa soeur l'avait aider à mûrir, et à comprendre que jouer avec les filles ne le rendrait pas plus fier de lui. Voulait-il, désormais, quelque chose de plus sérieux ? Oui. Peut-être pas une relation qui aboutirait au mariage, mais, une relation stable, dans laquelle les 2 s'investisaient complètement. Une relation qui pourrait durer au moins un an. Chose que Logan n'avait jamais connût. Soit les filles l'avaient larguer avant, car elles avaient réaliser qu'il ne tenait pas à elle, soit il les avait quitté, s'ennuyant avec. Sa plus longue relation avait durer 10 mois, et, pour Logan, c'était un record total ! Enfin, tout ça pour dire qu'il avait changer... Passons désormais à la 2nde raison qui faisait qu'il ne voyait pas que des femmes pouvaient l'observer : il avait mieux à faire, que fouiller la salle, pour voir si des regards féminins étaient posés sur liu. Il était en conversation, avec quelqu'un qu'il appréciait vraiment. Regarder autour de lui, dans un tel but, ça aurait pu paraître un peu... PRétencieux, nombriliste, narcisique... Bref, vous comprenez ce que je veux dire... Passons désormais à la 3ème raison : la seule femme dont il voulait être observer ainsi se trouvait en face de lui... Rolling Eyes

Enfin, revenons-en à notre si charmant duo... Logan avait repoussé la proposition d'Inès pour faire venir Axel. Comme elle le disait si bien, s'il parlait d'elle à Axel, il pourrait venir. Non pas pour draguer Inès, car il savait ce que Logan ressentait pour elle, même si ce dernier ne lui avait pas clairement dit. Tout comme Kyle s'en doutait. Après tout, ils n'étaient pas ses meilleurs amis pour rien. Ils le connaissaient par coeur. Et comprenaient que Logan n'ait pas voulu leur dire ce qu'il ressentait pour la miss. Même s'il le savait lui-même. Ca aurait été avouer réellement qu'il était attiré par elle, une bonne fois pour toute... Tordu ? Je sais, mais c'est Logan, que voulez-vous ? Notre jeune italien se retint de dire à Inès que son ami viendrait sans doute, pour la rencontrer, car il lui avait déjà parler d'elle. Par contre, il décida de jouer un peu...


"Qui t'as donc dit, demanda-t-il en arquant un sourcil, "que je parlais de toi ?"

Rien, en effet... Du moins, ça n'avait pas été clairement dit ! Il lui lança un clin d'oeil amusé, montrant qu'il plaisantait. La dernière chose qu'il voulait, c'était bien la vexer. Il ne voulait pas prendre le risque qu'elle lui fasse la tête pour une boutade. Il n'acceptait pas l'idée de ne plus pouvoir la revoir... La remarque d'Inès :"Il faudrait déjà que je t'appartienne !" plaisait bien à Logan. Bah ouais, ça serait si simple, s'il lui disait ce qu'il ressentait. Mais bon, après, vous savez, on a beau être mignon, et ne pas être sûr de plaire aussi à la personne qui vous attire... Et, pour Logan, c'était le cas... Donc, soit il se lançait, et tout se finissait bien, soit il se prenait un râteau, et, en même temps, le risque de ne plus la revoir... Il verrait bien plus tard ! Il décida de continuer sur sa lancée de boutade en tout genre :

"Et," fit-il remarquer, d'un air mystérieux, "qui te dis que je ne lui ai pas déjà parler de toi ?"

Tout à fait ! Vous, vous savez parfaitement qu'Axel avait pas mal entendu parler de la belle Inès, contrairement à la miss en question... Vint ensuite le petit moment où le duo dut aller se cacher. Y'a des moments où les événements se déroulent de manière relativement étranges... Y'avait peu de temps, Logan était assis, face à Inès, et là, il se trouvait près d'elle, à fuir quelqu'un qui pourrait crier aux scandales, en découvrant la fille de monsieur Adoni avec l'aîné des Regazzoni...

En temps normal, à une telle interrogation d'Inès pour savoir ce qu'il sous-entendait par son "T'étais plus étrange que d'habitude", il aurait répondu quelque chose. Un truc sérieux, ou encore une gentille vanne. Mais, là, rien ne venait. Il était un peu trop absorbé à la détailler du regard pour structurer ses idées. Il en profitait pour contempler la couleur de ses yeux si envoûtants, et remarquer aussi que ses lèvres semblaient douces. A vrai dire, il allait le vérifier, mais on vint les interrompre... Nan mais, y'a plus de moyen d'être en paix, ou quoi ? Dommage, ça avait été comme un électro choc pour Logan. Un brusque retour à la réalité... -_-'


"En profiter," dit-il, souriant, sans pour autant enlever la main de la jeune femme de son torse,"pour faire quoi ? Ca pourrait être une bonne idée, mais... J'bécote pas les filles à 2 pas des toilettes... C'est tout ce qu'il y a de moins romantique. Original, certes, mais romantique, pas trop !"

Je précise : quand Logan est un peu trop déstabilisé, il blablate pas mal. Et, là, il l'était. ENtre ce qui avait failli se produire, et la proximité qui existait encore entre eux, il était un peu dérouté... Et, c'est vrai, ce qu'il disait. Ca ne le dérangerait pas, mais.... C'était pas top comme endroit. Bon, en général, il était pas trop romantique non plus, enfin, un peu, mais pas trop, faut pas abuser des bonnes choses... Mais, là, un 1er baiser vers les toilettes, c'est... Etrange... Bref, il finit sa réplique, pour plonger son regard dans celui de la jeune femme. Mauvaise idée... Lui qui avait reprit son self-control... De courtes secondes s'écoulèrent, avant qu'il prenne à nouveau la parole.

"Avant", dit-il en prenant doucement la main de la blondinette dans la sienne, pour la retirer de son torse, car ça ne l'aidait pas à reprendre ses esprits, "je les amène au restau !"

Une invitation ? Sans doute ! siffle A Inès de comprendre ça comme elle le voulait, hein ! ^^ Il voulait faire son malin, mais il n'avait pas remarqué qu'il avait toujours la main de la jeune femme dans la sienne. Et qu'il ne semblait pas vouloir la lâcher... Embarassed

"Désolé, fit-il, en libérant la main de la belle blonde, un peu gêné, "je te rends ta main"

Silence gêné de la part de Logan...

*Parle... Crétin...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Ven 12 Sep - 21:43

    Parfois Inès avait de drôles d’idées, oui je dois le reconnaître… Mais c’est ce qui faisait toute son originalité et cela faisait même parti de son charme. Des petites idées farfelues sortant d’une imagination assez eum… débordante ? Là, en l’occurrence, c’était pour rendre service à Logan et faire donc venir son ami à Paris. Le jeune italien n’avait qu’à parler d’elle pour faire rappliquer Axel dans la capital, non ? Cette idée, elle l’avait lancé sans grandes convictions, ce n’était pas du tout son genre de se vanter. Au contraire, la modestie ça la connaissait bien. Quand elle se risquait à se lancer des fleurs, à ses yeux ces dernières étaient en plastique et n’avaient aucune valeur : elle ne se prenait pas au sérieux. « Qui t'as donc dit que je parlais de toi ? ». A cette question Inès esquissa un sourire. Elle s’y était attendue pour tout avouer. Ils ne parlaient pas forcément d’elle, c’est vrai. Mais elle ajouta directement à sa suite :

    « Tu dois connaître un paquet de blondinettes c’est vrai. Mais moi je ne les connais pas, je ne peux donc pas savoir si elles pourraient être un argument suffisant pour faire venir ton ami. Par contre, je vois mon reflet tous les matins dans le miroir… »

    En gros : « Moi je peux m’auto juger ! » (xD) Mais je vous rassure, il y avait encore cette pointe d’amusement dans son regard. Sur le coup elle avait même été tenter de lui répondre : « Mais de qui donc peux-tu parler ? »… Sauf qu’elle avait trouvé ça trop prétentieux, même pour un simple jeu. A sa seconde question, la miss souria de plus belle. Oh mais, un peu plus et il rentrait dans les confidences le beau brun ! Elle lui retourna son regard si mystérieux, plissant légèrement les yeux, le fixant en faisant mine de réfléchir, comme si elle essayait de lire en lui comme dans un livre ouvert. En réalité elle ne lisait rien du tout, c’était le flou complet. Il disait vrai ? Il avait déjà parlé d’elle ? Ou il laissait juste le doute planer… ?

    « Tu lui as dit quoi à mon sujet… ? Enfin si c’est le cas bien sûre… »

    Mr. Regazzoni Jr. Venait d’allumer la flamme de curiosité qui pouvait habiter la jeune femme par moment. Elle voulait savoir… Que pouvait-il dire à son sujet ? Un tas de questions se bousculaient dans sa petite tête, et elles demeuraient sans réponses. Ce qu’il pouvait être… Ca n’aurait été que d’elle, elle se serait déjà jetée sur lui. D’une, pour le faire parler, de deux pour lui retiré cette air mystérieux qui le rendait si sexy, et de trois… Non je ne citerais pas le petit trois finalement.

    Et voilà qu’elle l’embarquait au fin fond de la salle, sans la moindre explication, et donc aux yeux du jeune homme sans la moindre raison valable. Tanpis, il aurait vite fait de lui merci par la suite ! A sa question, il ne répondit rien, ce qui était une chose inhabituelle, voir même étrange. Lui ? Ne pas lui lancer de petite vanne ? Super étonnant ! Il se contentait de la fixer, de son regard intense, quasiment au point de faire rougir la jeune femme. Ils étaient l’un en face de l’autre, se détaillant mutuellement du regard, sans oser dire le moindre mot. En tout cas Inès en était incapable. Impossible de sortir ne serait-ce un son, en remarquant alors le visage de Logan se rapprocher du sien, tout doucement… Si elle n’avait pas été si envoûtée, elle aurait été capable de se pincer pour vérifier si elle n’était pas en plein rêve. Mais non, on vint les déranger… Comme par hasard… Pfff ! Elle devait être maudite ! Le retour à la réalité était bien trop rapide, la miss tombait donc de haut. Cela n’empêcha pas son habituelle petit sourire en coin se dessiner aux coins de ses lèvres. Elle finit alors par émettre l’hypothèse que leur ennemi numéro un était peut-être encore là, et que par simple mesure de sécurité il serait préférable de rester cacher encore un instant. Autant profiter de cette étiquette toute neuve, non ? Oh… « Profiter »… Elle n’avait pas vraiment fait attention au double sens que pouvait offrir se terme à ses propos. Logan, lui, sembla le relever ! Oup’s !


    « Eum… Je voulais dire… Bref… »

    Ouais grillée Inès ! Enfin tel un chat elle retomba sur ses pattes et se rattrapa.

    « Pas faux… Tu veux que je nous trouve une autre cachette peut-être ? » dit-elle avec un petit air provocateur.

    Elle retombait dans leur jeu, mais cette fois-ci, il pourrait peut-être s’avérer dangereux non ? Tanpis ! Elle adorait les risques, et là ce n’était pas avec n’importe qui en plus ! Et puis c’était chez elle un moyen de dissimuler sa légère gêne et surtout le fait qu’il la déstabilisait comme jamais. Le peu de distance qui les séparait l’un de l’autre avait de quoi faire perdre la tête de la miss Adoni, et pour le coup elle faisait de son mieux pour paraître la plus « normale » possible dans son comportement. Bon, si on met de côté la main qu’elle avait posé sur le torse de Logan. D’ailleurs il s’en saisit, tout en avouant qu’il invitait au restaurant la demoiselle qu’il courtisait et qu’il projetait donc de « bécoter ». ^^


    « C’est vrai que c’est déjà plus romantique… -dit-elle en riant légèrement. La cachette à côté des toilettes c’était vraiment… Euh… Aucun mot ne me vient à l’esprit là ! –Mais… Serait-ce un semblant d’invitation ? »

    Elle lui laissa le temps de répondre, gardant son regard taquin et amusé posé sur lui. Puis il lui rendit finalement sa main, s’en excusant même. Oh c’était vraiment trop gentil de sa part de la lui rendre, sérieux ! Enfin je ne vous cacherais pas qu’elle n’aurait rien au contre le fait qu’il la garde encore un peu. Un silence venait tout juste de s’installer entre eux, et Inès décida de le rompre, d’une petite voix.

    « Moi j’aime bien la tienne, alors je la garde encore un peu… »

    A la suite de ses mots, elle lui prit la main, puis s’approcha et déposa un baiser sur sa joue, tout près de ses lèvres. C’est mignon, hein ? Avec ses joues légèrement rosées, elle était à croquer ! xD Finalement elle se décala sur le côté, pour jeter un coup d’œil dans la salle, sans pour autant lui lâcher la main. Etait-il encore là ce fameux associé ? Au fond d’elle, elle l’espérait vraiment. Non pas pour s’attirer des ennuis, mais pour profiter de ce moment avec Logan, tout proche de lui.

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Sam 13 Sep - 3:46

Pour tout observateurs externes, ça devait être bien drôle que de voir les deux jeunes gens se tourner autour de la sorte. Car, oui, il était flagrant qu'ils s'attiraient mutuellement. Il n'y avait qu'a analyser les regards qu'ils se lançaient, leurs façon de se parler, mais aussi le petit jeu du "Je t'aime, moi non plus" qu'ils semblaient réellement affectionnés... En fait, tout le monde était en mesure de voir ce qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, sauf les principaux intéressés... Ah, et aussi la serveuse, qui passait plus son temps à mater Logan, qu'a faire son taf. La pauvre, elle, elle n'a vraiment pas comprit qu'elle n'avait aucune chance... -_-'

"Pas faux," constata-t-il, suite à la réflexion de la blondinette, "donc, il n'y a que moi qui soit en mesure de savoir si toi, ou une autre séduisante blonde, pourra faire venir Axel..."

Il laissa sa phrase en suspens, l'air malicieux, totalement amusé par le faux air de supériorité qui se dégageait chez la jeune femme. Depuis le temps qu'il la cotôyait, il avait pu découvrir qu'elle n'était pas aussi superficielle que la plupart des filles qui l'entourait, et n'était pas vantarde pour deux sous. C'était, il faut l'admettre, une chose qui plaisait beaucoup à Logan... Tout comme la tête qu'elle faisait, lorsqu'il avait laisser entendre l'hypothèse qu'il avait déjà parler d'elle à son meilleur ami. Il eut un grand sourire, content de l'effet qu'il avait eu chez la blondinette qui lui faisait face. Pourtant, il était décidé à jouer un peu avec les nerfs de la belle, et à lui fournir une réponse un peu... Bref, vous verrez bien...

"Désolé ! C'est top secret !"

Il haussa les épaules, comme s'il était navré de ne pouvoir lui communiquer de telles informations. Mais il ne pu s'empêcher de rajouter, à voix basse, et, sur le ton de la confidence, d'un air très sérieux :

"Si je te dis quoi que ce soit, je devrais te tuer... Et j'ai pas envie de faire ça, donc.."

Ouais, Logan s'amusait comme il le pouvait, je sais... Il aurait pu trouver mieux ? Certes, mais il trouvait que ça collait bien avec la situation : une boutade, dans laquelle se dissimulait un aveu à mi-mot, celui comme quoi il appréciait la miss... Compliqué à déchiffrer ? Hey, les gens, va falloir vous y habituer, car c'est du L.J tout craché, ça...

Enfin bref.. Intéressons-nous au moment où les deux italiens se trouvaient cachés, à l'abri de l'associé de monsieur Adoni. A l'abri d'une potentielle dispute, certes, mais pas à l'abri d'un dérapage... Quoique, si, en fait, puisque, bien que caché, ils n'avaient pas pu être tranquille... Non mais, j'vous jure, les gens, ils pourraient pas se taire, parfois, au lieu de déranger comme ça ??? Logan tenta de se reconcentrer tant bien que mal, et de ne pas laisser paraître son agacement quant au fait qu'ils aient été interrompues de la sorte... Il souligna alors le fait qu'il n'était pas du genre à "bécoter" une demoiselle non loin des toilettes. Réflexion à laquelle il eut droit à une réplique d'Inès, dit d'un air assez provocateur, qui n'était pas pour déplaire à notre jeune héritier.


"Si t'en as une, pourquoi pas ?"

Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres du jeune homme. Bah quoi, elle le cherchait, aussi ! Oulà... Plus le temps passait, et plus leur petit jeu devenait... intense, dirais-je... Tout à fait au goût de Logan, en fait... Le jeu du chat et de la souris qu'il pratiquait avec Inès n'avait jamais été aussi intéressant ! Mais, il avait reçut une certaine éducation. SOn père lui avait apprit à séduire les femmes comme un homme respectable le devait, avant de lui apprendre à remettre en question son autorité... Le beau brun tenait à ses principes. Certes, ça peut vous paraître vieux jeu, mais il trouvait qu'il n'y avait pas de romantisme, à s'embrasser, non loin des toilettes. Il le fit donc savoir à la jeune femme, qui, en riant, lui demanda si c'était une invitation. Chose à quoi il répondit, du tac au tac :

"Et si c'en était une ?"


Là, le jeu prenait une tournure vraiment intéressante. Logan n'attendait plus que la réponse de la jeune femme. Bon, OK, je sais ce que vous allez dire : il ne voulait pas embrasser la miss vers les toilettes, mais ne se gênait pas pour l'inviter, non loin de ces derniers... Mais, je ne vous répondrais qu'une chose : il avait saisit (en plus de la main de la demoiselle XD) l'occasion qui se présentait. Et, quand une telle occasion se présente, on lui saute dessus, non ? (A défaut de sauter sur la blondinette qui vous fait craquer ! ^^) En tout cas, Logan était fier de lui, d'avoir réussit à se maîtriser autant que ça. Quoique, ça devenait de plus en plus pire... -_-' Notre jeune ami quitta la main de la miss à regret. Après tout, il l'avait preque prise en otage. Et, il se pouvait très bien qu'Inès ait encore besoin de sa main. Bah ouais, on prend pas les mains des gens en otages (sauf s'ils sont OK ! XD Oulà, je divague... -_-') Le simple fait d'avoir garder quelques secondes la main de la jeune femme gênait un peu Logan. Pourquoi ? Bah, à votre avis... J'vais pas tout vous expliquer, non plus, j'suis pas payée pour ça, en plus ! XD Aucuns mots ne furent prononcés, pendant quelques secondes. Ce fut Inès qui coupa le silence, avouant qu'elle aimait bien la main de mister Regazzoni, avant de la lui prendre. Mais, ça n'était pas tout... Suite à ça, elle déposa un petit baiser sur la joue de Logan. Oulà... Si la belle cherchait à le rendre dingue, c'était réussit, là ! Chapeau, Inès ! Un simple baiser, non loin de ses lèvres, avait réussit à briser les dernières forces de Logan, pour garder son self-control. Et, en plus, la voir, visiblement gênée, la rendait encore plus attirante pour l'aîné des Regazzoni. Chose qu'il n'avait pas penser possible... -_-'

La miss se décala un peu, sans lâcher la main du jeune brun. Le jeune homme fronça les sourcils. Nan mais oh, ça n'allait pas, la tête ? Il ne voulait pas qu'Inès ne s'éloigne, ne serait-ce que quelques cm... Il lâcha la main de la jeune femme, juste l'espace de quelques secondes, pour entralcer ses doigts aux siens. Tout en faisant ça, de son autre main, il attira le visage de sa belle, doucement, près de lui (avant de lui coller une tarte ! XD). Il s'approcha alors de l'oreille de la blondinette, pour lui murmurer :


"J'crois que des fois, faut savoir faire des exceptions aux règles qu'on s'est fixé.."

Inutile de dire qu'il faisait référence à ce qu'il avait dit, un peu plus tôt, concernant le fait qu'il se refusait d'embrasser l'une de ses conquêtes dans un tel endroit...

Une fois finit de parler, il mit son visage face à celui d'Inès, avant de faire ce dont il ne pouvait pas se retenir depuis le baiser qu'elle avait déposer sur sa joue, tout à l'heure. A comprendre : l'embrasser tendrement. Vous savez, lorsque vous avez espérer que quelque chose arrive, et que ça arrive finalement, vous ne pouvez vous empêcher d'avoir des frissons qui vous parcourt le corps ? Et bien, ce fût le cas pour Logan. Certes, ça n'était pas le meilleur endroit pour un 1er baiser, mais, au moins, il n'en avait pas beaucoup qui soient autant original, nan ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Sam 13 Sep - 12:28

    Top secret ?! Quoi ? Hein ? Comment ?! Alors après avoir fait remarqué qu’il pouvait parler d’une autre jolie blonde qu’elle, le voilà à présent qui attisait sa curiosité en laissant planer un doute dans l’esprit de la miss. Avait-il parlé d’elle à son ami ? Si c’était le cas, c’était soit disant top secret et donc il ne comptait pas lui avouer le moindre propos. Non mais c’était quoi cette excuse ? Il allait devoir la tuer… Elle leva les yeux au ciel quelques secondes, riant légèrement.

    « Donc tu ne parleras pas… ? Même sous la torture ? »

    Et elle ne précisa pas de quelle torture il pouvait s’agir. Car avec elle, il fallait s’attendre à tout. En tout cas une chose est sûre, jamais elle ne lui ferait de mal… Rassurant, non ? A vous d’imaginer comment elle pourrait s’y prendre à présent ! Elle fit mine ensuite de s’en désintéresser, comme si ce n’était pas si grave, alors qu’au fond d’elle-même, elle mourrait d’envie de lui poser encore un tas de questions, jusqu’à ce qu’il craque et cède. Mais non, elle préférait se montrer mature. Il ne voulait pas parler ? Soit, elle fera de même dans une tout autre situation, quand l’occasion de présentera… ^^ Ca marchait comme ça avec elle… Directe et impulsive…

    D’ailleurs, en parlant de ça, ce n’est pas pour rien qu’ils s’étaient retrouvés, en moins de temps qu’il vous suffit pour dire « Ouf ! » au fond de la salle, près des toilettes. Elle ne regretta pas son geste et remercia même son instinct de « survie », ou du moins son radar à problèmes, car à présent, se cachant de l’associé de son père, elle se retrouvait à quelques centimètres de Logan. Et croyez-moi, pour elle c’était vraiment quelque chose, au point qu’elle pouvait en perdre ses moyens.

    Inès avait failli recevoir ce dont elle rêvait depuis un moment déjà, mais malheureusement pour elle, une inconnue avait coupé le jeune homme dans son élan et se dernier s’était stoppé net, à mi-chemin. De plus, d’après lui et il n’avait pas tord, ce n’était pas un endroit des plus romantique. S’embrasser près des toilettes… C’est bof ! Alors suite à cette remarque, Inès ne pu s’empêcher de proposer alors une autre cachette. Cette petite provocation avait pour but de lui faire reprendre de son assurance, en toute discrétion, car ce rapprochement allait finir par la rendre dingue. C’est difficile de prendre sur soi pour se retenir de ne pas faire telle ou telle chose… Sauter sur Logan par exemple… Hey ! Mine de rien ce n’est pas évident !

    Sa réponse la fit sourire de plus belle. C’est qu’il n’avait rien contre… Et à travers ces mots, Inès percevait une sorte de défi. Du genre « Cap ? ». Ca devenait très dangereux oui, je vous l’accorde. Mais la blondinette y avait pris goût, et jamais auparavant ils n’étaient allés si loin. Ce jeu l’attirait, et Logan davantage encore…


    « Très bien… Accorde-moi quelques minutes, le temps de trouver cette super cachette… »

    Elle esquissa un sourire, alors que Logan lui présentait sa façon de courtiser une demoiselle, l’invitant au restaurant. Il appliquait dans les règles de l’art les instructions et astuces d’un manuel qui aurait pu s’appeler : Comment faire craquer une femme, non pas en dix leçons mais en deux seulement… Romantisme et attention… Et hop, c’est dans la poche non ? « Et si c'en était une ? » Inès le fixa un court instant et répondit doucement :

    « Si s’en était une… Je n’hésiterais pas pour l’accepter… »

    Il venait de lui rendre sa main, et pourtant elle ne voulait qu’une chose, c’était qu’il la reprenne, et qu’il la garde autant de temps qu’il le désirait blottie dans la sienne. Un léger silence s’installa entre eux, que la blondinette brisa bien vite, désirant reprendre la main de Logan. Elle s’en empara, prétextant qu’elle l’aimait bien et que de ce fait elle la gardait. Simple moyen de faire comprendre qu’elle appréciait le moindre contact avec lui… D’ailleurs elle déposa même un baiser sur sa joue, si ce n’est même aux commissures de ses lèvres, tellement elle s’en était approchée. Sans relâcher sa main, elle se décala légèrement sur le côté afin de jeter un coup d’œil dans la salle. Mais ce qui suivit la surpris, ne s’y attendant vraiment pas puisqu’il avait à nouveau libérer sa main de son étreinte.

    Mais non, Logan revenait entrelaçer ses doigts aux siens, tout en ramenant le visage de l’italienne près du sien de son autre main. Quelques mots murmurés à son oreille la firent frissonner, et ce qui suivit manqua de faire lâcher son cœur amoureux… Logan s’approcha, et l’embrassa tendrement. Inès ferma les yeux, comme pour inscrire ce premier baiser si original à jamais dans sa mémoire. Sa main, toujours callée dans celle du jeune Regazzoni, resserra très légèrement la sienne. Le baiser prit fin, la miss rouvrit doucement les yeux, relevant alors le regard vers le beau brun, laissant apparaître un fin sourire. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure, le fixant de son regard mi-gêné, mi-charmeur.


    « C’est sympa quand tu vas à l’encontre de tes principes… » -avoua-t-elle d’une petite voix.

    Pas faux, ce baiser avait été tout simplement magique. Simple, et pourtant offert près des toilettes ! Inès préférait ne pas imaginer ce que cela pourrait donner dans un endroit romantique, son cœur risquait de ne pas en sortir indemne… xD Ce fut alors à son tour de se rapprocher, venant coller son front contre le sien, et allant chercher ses lèvres dans un timide baiser. Maintenant qu’elle y avait goûté, elle était fichu…

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Dim 14 Sep - 18:08

Décidement, depuis tout à l'heure, les menaces fusaient, de part et d'autres... Quoique, en fait, Inès était un peu plus violente que Logan, il fallait l'admettre. Après avoir voulu tuer Logan, elle voulait, désormais, le torturer. Fallait qu'elle réfrène ses pulsions sadiques, la miss, tout de même ! Elle risquait de faire peur au beau brun qui lui faisait face ! Quoique... Pas sûr, ça semblait plutôt bien l'amusé... Et, provocateur comme pas deux, il ne pût s'empêcher de dire tout haut ce qu'il pensait...

"Tout dépend quelle genre de torture !"

Il arqua un sourcil, intrigué. Un sourire se dessina sur ses lèvres, montrant qu'il ne demandait qu'a voir ce que la miss avait en réserve ! Mais bon, avec elle, vallait mieux se méfier, elle était capable de tout ! Logan, en fait, était un peu comme elle... C'était peut-être pour ça, qu'ils s'entendaient si bien, ne croyez-vous pas ?...

Ils se retrouvèrent tout deux cacher. Et la tentation de l'embrasser n'avait jamais été aussi forte, pour notre jeune ami. En fait, plus d'un, à sa place, n'aurait pas hésite. Bon, lui non plus, en fait, mais avec l'intervention de la madame, ça avait tout changer... Quel manque de bol... Enfin, ça ne dura pas longtemps, car la situation prit à nouveau une tournure intéressante. Décidement, Logan allait presque vouloir remercier l'associé de monsieur Adoni, d'être venu ici. Sans lui, nos deux jeunes amis ne seraient jamais venus ici. Et, avouez que ça aurait été dommage, tout de même, non ? Logan devrait savoir comment s'appelait cet homme, et s'arranger pour lui envoyer un cadeau. Bon, OK, il ne lui enverrait pas un truc dans lequel il dirait qui il est, il n'était pas si fou que ça, tout de même... Mais il envisageait sérieusement de lui envoyer un panier garnit, ça pourrait être drôle, nan ? Tout ça pour le remercier d'avoir provoquer qu'il se retrouver dans une cachette, avec mademoiselle Adoni ! En parlant de cachette, Inès voulait en trouver une autre... Elle en avait vu d'autres, ici ?


"Non, ça va aller. On est bien, là !

Bah ouais, en fait, ils n'étaient pas si mal que ça, ici, près l'un de l'autre. Bon, OK, près des toilettes, c'était pas top, mais bon, ça suffisait à Logan... Vint ensuite l'invitation détournée au restaurant. Il attendit la réponse de la miss, avec impatience. Et ne fut pas déçut de la réponse.

"Bon, bah, alors.. Tu fais quoi, demain soir ?"

On ne pouvait pas dire que Logan laissait traîner ça plus longtemps qu'il ne le fallait. Mais, après tout, qui s'en plaindrait ? Pas Inès, en tout cas. Et puis, depuis le temps que Logan avait envie de lancer une telle invitation à la jeune femme, je pense que vous pouvez comprendre pourquoi il n'a pas attendu plus longtemps que ça...

Vint ensuite le moment du baiser, qui ne dura pas assez longtemps au goût de Logan. Vu comme ça, on dirait que notre jeune italien est un éternel insatisfait... Razz La blondinette avoua aimer lorsqu'il ne respectait pas ses règles, avant de prendre possession de ses lèvres. Bah, en fait, Logan était bien, vers les toilettes (on va pas l'oublier, qu'ils sont là bas, comme ça ! XD) Quelques secondes seulement après, un toussotement les interrompit (grrr ! XD). Logan regarda alors qui venait à nouveau de les déranger. Et remarqua avec surprise qu'il s'agissait de la serveuse (sorry, j'ai pas pu m'en empêcher ! XD). Cette dernière, en effet, avait remarquer que le jeune homme avait disparu, en compagnie de la miss qui était avec lui, vers les toilettes, depuis un petit bout de temps déjà. Elle voulait donc voir ce qui se passait...


"Qu'est-ce qu'il y a ?"

Logan interrogea la serveuse, tout en gardant la main d'Inès dans la sienne.

"Euh..." La serveuse semblait un peu gênée, mais prit sur elle pour finir. "C'est un salon de thé correct, ici. Qui exige une bonne tenue de la part des clients... Alors...."

Logan poussa un soupir.

"Ouais, en gros, vous voulez nous mettre à la porte, c'est ça ? Moi, ça me dérange pas, mais j'pense pas que votre patron apprécie que vous viriez 2 clients fortunés. Dont l'un est un client fidèle. Et, croyez-moi, j'pense pas qu'il y ait beaucoup de clients aussi riches que nous.. 'fin, moi, j'dis ça, j'dis rien, hein..."

Il ne rajouta rien, laissant la serveuse méditée à ce qu'il venait de dire. Il décida de reprendre où ils avaient été interrompu, avec Inès, sans accorder plus d'attention à la serveuse, qui était encore plus gênée qu'auparavant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Dim 14 Sep - 19:55

    Oula… Pauvre fou ! La question qu’il ne fallait peut-être pas poser… Inès était capable de tout… Oui, oui, de tout ! Et pour ce qui concernait cette torture, comme il s’agissait de Logan, « tout » était incompatible avec « mal ». Impossible pour elle de lui faire du mal, et il devait s’en douter non… ? D’où sa petite réplique au passage. Elle lui rendit son sourire, laissant apparaître un air des plus malicieux sur son visage. Il semblait curieux de connaître ce qu’elle pouvait lui réserver, et elle se saisit de cette opportunité pour répliquer, à voix basse, comme dans la confidence :

    « C’est top secret… Tu le découvriras en temps voulu… »

    Exactement les mots que Logan avait dit un peu plus tôt, au sujet d’Axel et d’une éventuellement conversation ayant pour sujet la jeune Adoni. Et hop, un nouveau petit regard provoquant. C’était ça en permanence entre eux, donc il va falloir vous y faire. Bien qu’aujourd’hui cela semblait aller au-delà de leurs habitudes. Pour preuve, à présent au fond de la salle, près des toilettes (on aime les citer ceux-là !), ils se retrouvaient l’un contre l’autre, et Inès avait bien du mal à se contrôler. Ces quelques centimètres qui la séparaient de lui étaient vraiment traîtres. Elle se sentait à la fois très proche, et pourtant ne l’était pas assez à son goût. Ils pouvaient se faire surprendre par l’associé de son père à tout moment, si ce dernier venait dans cette direction ; et dans cette situation là, le scandale était cette fois-ci inévitable. Allez trouver une explication à peu près plausible au fait qu’Inès se retrouvait pratiquement collée à l’aîné des Regazzoni, dans un salon de thé… Pas évident, n’est-ce pas ?

    De plus qu’on leur avait attribué l’étiquette du petit couple qui se bécote discrètement dans un lieu publique, pensant échapper aux regards des autres clients en se cachant. Sympa… surtout qu’à cause de cette femme Inès n’avait pas eu le moindre baiser… La cachette n’était pas au goût de Logan pour se voir offrir un bisou. Pas assez romantique d’après lui. Pas de soucis, Inès pouvait en trouver une autre, par simple provocation à nouveau, et par goût au jeu qu’ils entretenaient. « Non, ça va aller. On est bien, là ! ». Pas envie de bouger Mr. Regazzoni ? C’est vrai qu’ils étaient bien là. En tout cas Inès n’aurait pas pu demander mieux. Même à côté d’une décharge, elle ne s’en serait pas plainte.

    S’en suivit une discrète invitation au restaurant, ni vu, ni connu, glissée dans des sous-entendus, des hypothèses… Si cela en avait été une ? Inès avoua qu’elle l’aurait acceptée, et sans la moindre hésitation. Comme si la belle allait se faire prier pour passer un nouveau moment avec Logan. Mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il enchaîne en l’invitant réellement. Et sans perdre de temps, pour le lendemain ! Elle esquissa un ravissant sourire, et répondit avant qu’il ne relâche sa main :


    « Je ne faisais rien jusqu’à présent mais maintenant je crois que je dîne avec un bel italien… »

    Et oui ça devenait très dangereux. Dans un petit coin de sa tête demeurait un brin de prudence. Cela aurait été dommage de se brûler en jouant avec le feu, non ? Mais heureusement pour elle, ce ne fut pas le cas, puisque Logan finit par s’approcher et l’embrasser avec une tendresse rare. Ce fut court, mais si bon… La blondinette avoua même à quel point c’était sympa quand il transgressait ses règles, avant de reprendre possession de ses lèvres. Elle y avait goûté, c’était difficile d’y résister maintenant, non ? Ce dernier baiser ne dura pas plus longtemps que l’autre puisqu’on vint à nouveau les déranger. Un toussotement… Quoi encore elle ?! Inès tourna la tête, et vit, non pas la dame des toilettes mais… La serveuse ! Alors elle, elle devait avoir des pulsions suicidaires à la provoquer ainsi. Non mais c’est pas croyable ! Elle ne voit pas qu’ils sont un peu occupés ?! Inès n’avait jamais vu une technique aussi nulle pour stopper une telle situation. L’italienne leva les yeux au ciel, sans s’en cacher, faisant bien comprendre à la serveuse que là, son petit jeu avait assez duré. Logan lui demanda ce qu’il y avait… Ouais c’est vrai ça ? Elle a pas un boulot elle ? Des choses à faire ? « C'est un salon de thé correct, ici. Qui exige une bonne tenue de la part des clients... Alors.... ». Inès aurait pu répondre, mais si elle l’avait fait… Euh, je vous épargne les détails. C’est Logan qui s’en chargea. Avec de bons arguments, je l’avoue. C’était un des avantages d’être de riches héritiers. Inès n’avait pas pour habitude d’en jouer, mais dans ces cas là, c’était très utile. La serveuse ne répondit rien, alors que Logan reportait son attention sur Inès, qui ne demandait que ça. Enfin ce n’est pas pour ça qu’elle regagna son comptoir. Elle restait là, toute gênée… Inès avait horreur de se sentir observée, du moins là c’était vraiment… Agaçant. Elle se stoppa et soupira doucement.

    « Dites… Y’a moyen d’être… Tranquille ? »

    Elle avait dit ça d’une voix très posée, pour finir par lui adresser un regard interrogateur. La jeune femme daigna alors s’éclipser, ce qui fit apparaître un sourire sur les fines lèvres de la jolie blonde. Ils en étaient où déjà ? Ah oui… Un peu de tendresse, mêlée à cette irrémédiable attirance. L’une de ses mains resta dans celle de Logan, tandis que la seconde se posa à nouveau sur son torse. Jamais elle n’aurait pu imaginé un baiser si doux… Les seules fois où elle s’était mise à rêvasser de la sorte, cela avait été trop flou. Impossible de prévoir quoique ce soit avec Logan. L’inconnu reste tel quel avec le jeune homme… Il est très difficile d’imaginer sa façon de faire les choses, et pour ce cas-là, de venir capturer ses lèvres. Elle lui vola un nouveau petit baiser, avant de plonger son regard dans le sien, gardant ce sourire en coin omniprésent.

    « On devrait peut-être bouger, puisqu’on a l’air de déranger… Non ? Bien que je n’en ai pas la moindre envie… Je ne veux pas de retour à la réalité… »

    Ca, ça avait le mérite d’être plutôt franc ! Bah pas très chouette la réalité. Face au monde Inès n’était pas censée aimer Logan, alors que c’était tout l’inverse. Et avec ce qu’il venait de lui offrir, ça allait être difficile de le cacher maintenant.

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Dim 14 Sep - 22:40

Encore heureux pour Logan qu'Inès ne comptait pas lui faire du mal. Le jeune homme était certain qu'ils s'entendaient très bien, donc, il ne pouvai imaginer qu'elle éprouve le besoin de lui faire mal, volontairement. Et oui, en général, on ne fait pas mal aux gens qu'on apprécie, non ? Le jeune italien se montra curieux quant au sort que comptait lui réserver Inès. Mais, la jeune femme ne voulut rien dire, prétextant qu'il verrait bien, en temps voulu. Oulà, mais, elle voulait attiser la curiosité du jeune brun, comme ça ? Nan, parce que, là, y'avait rien de mieux pour le faire, hein... L'aîné Regazzoni grimaça, pour montrer sa déception. Enfin, elle était feinte, car il prenait un malin plaisir à cet enchaînement de "taquineries" [Ca se dit ?] qu'ils se lançaient, depuis tout à l'heure !

"Et c'est dans longtemps ?"

Bah ouais, il préférait savoir. Ca pouvait être intéressant, tout de même. Curieux ? Un peu.... Surtout quand il s'agissait d'Inès. Bien que les deux italiens se voyaient depuis un petit bout de temps, et qu'ils se parlaient beaucoup, Logan voulait toujours en savoir plus sur elle. Elle était si... Logan ne saurait vraiment dire, mais elle l'intriguait, de par sa façon de parler, et sa manière d'agir. Comme le fait qu'elle l'ait entraîné dans une cachette un peu étrange... (bon, à force de vous le répéter depuis tout à l'heure, je pense que vous savez de quoi il s'agit, nan ?) Au moins, ça donnait à notre jeune ami l'occasion de l'inviter au restaurant, demain soir. Je sais, c'est un drôle d'endroit pour proposer un rendez-vous, mais bon, on fait comme on peut, hein ? Et, au moins, c'est vachement hors du commun, comme lieu, pour lancer un rendez-vous. Hors du commun... J'ai l'impression que ça définit bien la relation des deux italiens, vous ne trouvez pas ? Logan semblait sûr de lui en invitant la jeune femme, mais ça n'était qu'une façade. Il gardait son apparence sûr de lui, grâce au petit jeu auquel ils se livraient. Mais, en fait, il était assez stressé. Et oui, il venait de l'inviter au restaurant, et, sans équivoque, ça n'était pas un rendez-vous amical, qu'il souhaitait... Alors, oui, il avait un peu peur que la miss ne refuse ce rendez-vous. Après tout, qui ne garantissait pas à Logan qu'elle n'était pas avec lui, que pour jouer à se chercher mutuellement, et qu'elle ne voulait pas se laisser attraper ?? [oulà, j'suis trop avec mes neveux...] Mais, tant mieux, la miss accepta. La réponse qu'elle lui fournit eut pour effet de faire sourire Logan. D'une, car elle acceptait, et de deux, pour le petit compliment qui se trouvait dans la réponse.

"Bon, bah, j'ai un restaurant à chercher, une table à y réserver, et une belle blonde à chercher demain soir !"

Et oui, il aurait pu dire : "Qui est donc ce bel italien ?", mais, c'était vraiment, mais vraiment, trop prévisible, en fait. Et il n'en avait pas envie, en fait... Le jeune homme allait donc devoir s'activer, une fois chez lui, pour trouver un restau sympa, et, comme il était galant, le lendemain, il se proposait d'aller chercher la jeune femme. Bon, tout ça, c'était risqué. On pourrait le voir, demain, aller prendre la jeune Adoni. Tout comme on pourrait les voir au restaurant. Mais, Logan s'en moquait totalement. Il voulait passer du temps avec elle, et tant pis si c'était risqué... A ses yeux, Inès valait bien tout ces risques...

La joie fut de courte durée, tout comme le moment de tendresse, car ils furent interrompue, par la serveuse. Non mais vraiment, on pouvait pas être tranquilles, ici ? Inès parvint à faire dégager la serveuse. Ah, tient, elle était encore là, elle ? La pauvre, elle voulait attirer l'attention de Logan, mais ce dernier ne la regardait déjà plus.. Ils furent à nouveau tout seul, et en profitèrent encore. Le jeune homme se sentait réellement bien, ici, et ne pensait nullement aux risques qu'ils prenaient, en restant là. En effet, rien ne leur garantissaient que l'associé de monsieur Adoni ne viendrait pas par là. Et, vu la position des deux jeunes gens, ça pourrait presque déclenché la 3ème guerre mondiale... Inès, suite à une nouveau baiser, fit revenir Logan sur terre. Ah, ouais, en effet, ils leur faudrait partir d'ici, un jour ou l'autre. Et, partir d'ici signifiait recommencer à faire comme si de rien n'était. Alors, déjà qu'avant, Logan avait du mal à faire taire ses sentiments pour la blondinette, mais, là, avec de tels moments d'affection, ça sera encore pire que tout... Non mais, vous imaginer, vous ? Voir la femme que vous aimer, et, pour sauver les apparences, faire semblant de ne pas l'aimer, et ne pouvoir passer autant de temps que vous le vouliez, avec elle ??? Le jeune homme poussa un soupir, tout en passant sa main ibre sur le visage de la jeune femme, dans un geste tendre.


"La réalité, ça craint, tu trouves pas ?"

Aller, pour se donner un peu de courage, il décida de repartir à l'assaut des lèvres de sa belle. Et, en plus, quand il dérangea, bah, ça l'amusait, donc... -_-' Puis il posa son front sur le sien, avant de l'interroger :

"Enfin, avant, faudra que tu vérifie si l'associé de ton père est encore là ou pas..."

Un sourire se dessina sur ses lèvres.

"J'aimerais bien qu'il soit encore là, moi..."

Bah quoi ? Bon, il fallait être honnête, l'homme ne pouvait pas être éternellement dans le salon de thé. Dommage... Logan commençait à bien aimer être à 2 pas des toilettes [Ca faisait longtemps que j'avais pas parlé d'eux! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Lun 15 Sep - 0:11

    De nature très douce, Inès était à la base incapable de faire du mal à quelqu’un. Mais alors s’il s’agissait de Logan, c’était encore plus inconcevable. Comment faire du mal à quelqu’un que l’on aime ? C’est impossible non… Alors il pouvait être sûr que cette torture ne serait pas si horrible que ça. Il semblait être curieux, désirant savoir ce qu’elle pouvait lui réserver. Mais ça, Inès allait bien se cacher de le lui dire maintenant. Il ne voulait pas parler, elle n’allait pas le faire non plus. Il avait qu’à la menacer de la torturer, ainsi ils allaient sombrer dans un cercle vicieux et sans fin ! (Sympa le programme, non ?) Non, il le découvrira en temps voulu, avait décidé la belle. « Et c'est dans longtemps ? » A cette question Inès ne pu se retenir de rire doucement. On aurait dit un gosse… Vous savez, quand on leur promet une surprise et qu’on leur demande de patienter un instant. Automatiquement on a le droit à cette question… Elle le fixa, avec un regard attendri et amusé.

    « Eum… Tu verras ! »

    Ca allait l’avancer ça ! xD C’était souvent ainsi entre eux… La surprise quasi omniprésente, le jeu, les provocations et le mystère. Car c’était vraiment ça qui avait attiré Inès au départ : le mystère qui entourait le personnage du jeune Regazzoni. Bien sûr, après cela il y a eu le goût du risque… Se voir en cachette, à l’abri des regards et du scandale familial… Puis pour finir, après avoir appris à le connaître, après avoir découvert plusieurs facettes de sa personnalité, la blondinette avait craqué, et était tombée amoureuse. Ca aussi elle l’avait gardé secret, entretenant alors cette relation amicale avec le plus grand soin, y instaurant ce petit jeu ambigu qu’elle aimait tant.

    Et c’est cette interdiction de se voir, ce secret qu’ils partageaient, qui les avait amené à se retrouver dans ce lieu si original, une cachette improbable. Et elle avait même droit à une invitation au restaurant, après certes un baiser manqué… Dans sa réponse, elle y avait glissé un compliment sans même s’en rendre compte. Si ça avait été le cas, elle n’aurait pu s’empêcher de rougir. Ok ils jouaient, mais elle tenait des propos vrais et sincères, qu’elle pensait. Alors peut-être que Logan n’en avait pas conscience, mais elle si… Oh et il se proposait même pour venir la chercher. Initiative dangereuse, tout comme l’invitation d’ailleurs, mais vous pensez bien qu’Inès s’en moquait éperdument !

    Quelques baisers suivirent, du plus surprenant au plus tendre… Il y eut l’intervention de la serveuse… Cette dernière ne semblait pas avoir compris que Logan n’était pas pour elle. Et pourtant là ça ne pouvait pas être plus claire puisque l’italienne était entrain de l’embrasser, non ? Bah non, il fallut qu’Inès lui demande de les laisser seuls. Enfin toutes les bonnes choses ont une fin, n’est-ce pas ? Et bien qu’Inès avait l’impression de rêver, et qu’elle ne voulait pas quitter ce petit nuage, elle avait conscience que ça ne pouvait pas durer éternellement non plus. Elle fit redescendre ainsi Logan, de sa petite question si simple, et qui la dérangeait tellement. Fuir la réalité… Si seulement c’était possible… Elle ferma les yeux, baissant légèrement la tête, tout en sentant la main de Logan passer avec douceur sur son visage.


    « Plus que ça même… »

    C’était pire que craindre là… Elle ne se sentait pas capable de retourner dans ce quotidien, ce tissu de mensonges. Prétendre détester les Regazzoni face à sa famille, alors que son cœur battait à tout rompre pour l’aîné de ces italiens… Devoir se cacher… Faire comme si elle le détestait lorsqu’ils se croisaient à un gala ou autre dîner… Elle eut droit à un nouveau baiser, comme si cela allait l’aider à se séparer de lui, une petite bouffée d’oxygène. Pourquoi avoir craqué, si maintenant cela s’avérait si difficile… Elle lui rendit son sourire, à la suite de sa remarque concernant l’associé. Elle hocha positivement la tête, et se dégagea à contre cœur de son étreinte et de leur cachette. Elle jeta un rapide coup d’œil, détaillant la salle d’un bout à l’autre. Non plus d’associé… Plus rien… Elle hésita… Et si elle lui disait qu’il était encore là ? Elle pourra de ce fait profiter encore un peu de lui, non ? Non, elle allait être honnête hein ! C’est donc avec un tout petit sourire en coin qu’elle revint vers Logan, qui l’attendait patiemment… Devinez où ? Près des toilettes ! xD Sa petite mine voulait tout dire.

    « Plus personne… La voie est libre… »

    Ah non elle ne pouvait pas s’y résoudre. Pas maintenant… C’était trop court… Inès revint en face du jeune homme, et se rapprocha, demandant alors silencieusement, d’un simple regard, un baiser. Oui, le dernier avant… Demain soir ? ^^ C’est loin mine de rien !

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Logan J. Regazzoni*

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 31
Copyright : Une dingue ! xd
Secret ? : Alors toi, ça se voit, tu ne connais pas la définition d'un secret...
Date d'inscription : 06/09/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
95/100  (95/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: "On s'emmène", La Rue Kétanou *S'te plaît, laisse-moi, tomber, amoureux dans l'escalier, sans me faire mal !*

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Lun 15 Sep - 3:54

Dans le genre réponse dans le vague, je décerne la médaille à Inès... Pff, elle est pas marrante, décidement ! Face à l'air amusé de la jeune femme, LOgan afficha un air boudeur. ENcore comme un gosse, quoi. Un gosse à qui on refuse de donner un indice, concernant une surprise à venir.... Logan, au fond, c'était toujours un grand gamin... Et oui, on ne grandit pas toujours en fonction de son âge.... Vous le saurez, désormais !

Le grand n'importe quoi de la vie les propulsa dans une cachette on ne peut plus surprenante. Et les dérapages en tout genre se produirent. ENtre un baiser manqué, une invitation prise au restaurant pour le lendemain, et des baisers échangés, on peut dire qu'en l'espace de quelques minutes seulement, bien des choses avaient changées, entre eux deux. Exit le jeu, et bonjour à la réalité des choses. Du moins, c'était cela, pour Logan. En fait, il était rare que Logan prononce une parole qu'il ne pensait pas réellement...

Vint cependant le moment de quitter la lune, pour revenir sur terre. Assez nulle, d'ailleurs. Le jeune homme avait du mal à se faire à l'idée des événements à venir : prétendre qu'il n'y avait rien eu entre eux deux, face au monde entier. ALors qu'il n'avait qu'une envie : avouer à tout le monde ce qu'il ressentait pour la jeune femme.... Mouais, pas facile, tout ça... Bref, Inès dût aller vérifier s'ils pouvaient partir d'ici. Inutile de dire que Logan était presque en train de prier pour qu'ils soient obligés de rester ici. Il voulait encore profiter de la blondinette, et de ces quelques minutes volées. Oui, mais non... Bah ouais, c'est comme ça, et c'est tout ! XD Face à la mine d'INès, Logan comprit qu'ils allaient devoir partir. EN fait, il aurait préféré se péter la cheville, plutôt que de partir de là, mais bon, dans la vie, on fait pas toujours ce qu'on veut... -_-' L'italienne se remit face à Logan, lui faisant comprendre son envie d'avoir un dernier baiser. De toute façon, si elle ne l'aurait pas fait, il en aurait demandé un, lui, donc... Un autre baiser arriva alors, baiser que Logan aurait voulu ne jamais arrêter. Mais bon, ça non plus, c'est pas possible, sauf si on respire plus du tout.... -_-' Et comme LOgan ne voulait pas encore mourir...

Le baiser stoppa, Logan garda quelques secondes de plus la jeune femme dans ses bras, la contemplant encore. Il avait l'impression qu'il ne s'en lasserait jamais, de la regarder, et encore moins de l'embrasser... Il poussa un soupir, déçut à l'idée de quitter cet endroit, certes, si bizarre, mais, au fond, qui avait été leur petit abri, face à l'absurdité de leur monde....


"Je t'envoie un SMS dès que j'ai choisit un restau. Et tu me diras à quelle heure je pourrais venir te chercher !"

Nan, en fait, c'était trop dur... Il voulait un nouveau dernier baiser. Bah ouais, c'était un gourmand, notre jeune ami. Et alors ? On s'en moque... Il voulait savourer à fond les dernières secondes passées avec Inès, ou la guerre qui séparait leurs 2 familles n'existait plus le moins du monde... Le jeune homme se décolla de sa belle, lui adressant un sourire.

"Bon, allez, faut y aller ! Si on n'y va pas maintenant, j'sens que j'pourrais plus partir d'ici, donc..."

Il fit une grimace, avant de déposer un baiser sur le front de la jeune Adoni. Fallait bien que l'un d'entre eux montre l'exemple, alors, il partit en 1er, tentant de reprendre un air normal. Difficile, vu ce qui c'était passé un peu plus tôt... Il retourna à sa place, encore plus énervé face à la stupide guerre Regazzoni/Adoni. SOn thé était froid... Qu'importe, il n'en voulait plus... Son gâteau ? N'en parlons pas ! C'était ses dernières préoccupations, tout ça !

SOn regard croisa celui de la serveuse. Il lui lança un sourire poli. Mouhaha, elle était dégoûtée, la pauvre ! Tant pis ! Le jeune homme attendait le retour d'Inès, avant de partir pour de bon du salon de thé. Il devait bosser chez lui, mais, surtout, il devait penser au restaurant pour demain soir ! Oulà, quand Axel et Kyle seraient au courant de ça... Ils seront dingues... Enfin, plus que d'habitude, je veux dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destiny-in-your-hand.forumsactifs.net/
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   Lun 15 Sep - 19:45

    Boudeurs, curieux, impatients comme de vrais gosses… C’était sans doutes pour cela que les deux jeunes italiens étaient si proches. Et pour le coup, ils l’étaient réellement, dans cette étroite cachette. Bon ça avait été faute de mieux, Inès n’avait pas trouvé de meilleur endroit dans la précipitation. Son objectif premier avait été de fuir l’associé de son père, et ça avait été chose faite. Donc il ne fallait pas trop lui en demander non ! Ce n’était pas elle qui allait s’en plaindre en plus de cela…

    Les choses évoluent si vite, tout peut changer en un claquement de doigts, ou encore un simple rapprochement, amenant à un baiser… En passant le seuil de la porte de ce salon de thé, Inès n’aurait jamais pu imaginer que sa journée se finirait ainsi. C’était tellement surréaliste à ses yeux qu’elle en avait presque du mal à y croire. Elle rêvait tout éveillée c’est ça ? Logan Regazzoni lui avait offert un tendre baiser, et qu’importe le lieu où ils se trouvaient, ce dernier avait été magique. Il faut dire qu’elle en avait tellement eu envie, et que cela lui avait traversé l’esprit si souvent. Ca commençait à être bien compliqué pour la jolie blonde de cacher tout ce qu’elle ressentait à son égard. Se retrouver seule avec lui, et faire comme si de rien n’était… Ou même pire encore, devoir faire mine de le détester pour faire plaisir à ses parents, et plus particulièrement à son père…

    Maintenant tout semblait avoir basculé dans l’esprit de la belle. Tout y était plus flou, plus confus, et pourtant ça n’avait jamais vu aussi claire dans le fond de son cœur, et au travers de ses sentiments. Comme si elle s’était obstinée à se voiler la face devant ce qu’elle ressentait durant tout ce temps, pensant que jamais cela ne pourrait aboutir à quelque chose, que c’était à sens unique, qu’elle était et resterait la bonne amie que l’on défend de voir, simplement parce qu’elle appartenait à la famille rivale… A présent devenait-elle une sorte de Juliette ? Maintenant qu’elle avait eu droit à ce qu’elle avait tant désiré, qu’elle se retrouvait contre lui, sentant ses douces lèvres sur les siennes, avait-elle son Roméo ? Son petit monde pouvait en être chamboulé, elle s’en moquait du moment ou Logan y demeurait présent.

    Mais il faut bien, tôt ou tard, revenir à la réalité, non ? Et pour le coup, ce fut assez dur pour la miss de l’admettre, de l’accepter… Elle n’avait pas la moindre envie de bouger, et pourtant… Elle se devait d’aller jeter un coup d’œil dans la salle, pour vérifier si oui ou non la voie était libre. Elle s’était donc détachée de l’italien, puis avait constaté avec déception que l’associé avait quitté le salon… Il ne devait pas y avoir de moyen plus efficace pour la faire redescendre sur terre. Inès revint, avec un petit air qui voulait tout dire… Elle se plaça à nouveau face à lui, réclamant un baiser, qu’il lui offrit sans se faire prier. Il fut bien trop court au goût de la jeune femme, comme tout ceux qu’elle avait pu recevoir avant ça… Insatisfaite ? Non… Amoureuse.

    Elle resta quelques secondes dans les bras de Logan, sentant son regard posé sur elle… Puis il soupira, et ramena le sujet de leur rendez-vous du lendemain dans la conversation. Elle hocha positivement la tête et l’accompagna d’un simple :
    « Ok… »
    Ils devaient y aller, l’un comme l’autre en avait conscience, mais ce n’était pas pour autant qu’ils bougeaient. Logan captura ses lèvres une toute dernière fois, la blondinette profitant pleinement de ce nouvel élan de tendresse, posant doucement sa main sur sa joue, la caressant du bout des doigts. Pourquoi tout était si compliqué ? La question pouvait se poser… Bien qu’elle ne semblait pas avoir de réelle réponse.

    « Ne me dis pas ça, je serais capable de te retenir encore un peu pour que ce soit le cas… »

    Elle esquissa un fin et léger sourire amusé, recevant par la suite son baiser, délicatement déposé sur son front. (Au passage, c’est trop mignon ! 1 ) Il partit le premier, quittant cette cachette qui avait abrité leur premier baiser. Se cacher… Ils allaient devoir s’y habituer à présent. C’était comme ça. Il faut mériter son bonheur, non ? Inès aurait été capable des efforts les plus fous pour mériter tout ça, l’attention et l’affection du bel italien. Elle perdit son regard quelques secondes dans le vide, comme si elle venait juste de réaliser ce qui s’était passé, puis quitta à son tour les lieux, retournant vers leur table. Pour sa part, elle zappa complètement la serveuse, ayant la tête dans les nuages. Les deux jeunes se séparèrent, partant chacun de leur côté ; et la belle ne pensait plus qu’à lui, à leur rendez-vous de demain… Non mais... Aaaah ! Elle était aux anges.

    [Fin de ce superbe topic ! loving ]

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est dur, d'être riche héritier [Crunchette]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris City :: • Hors Jeu • :: Archives-
Sauter vers: