AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sarah is Back xD [Nicolas]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Sarah is Back xD [Nicolas]   Sam 13 Sep - 21:32

    Une semaine c'était passé depuis le rendez-vous de Sarah et Nicolas en dehors des cours, et vu qu'elle devait normalement assister à cinq cours de théâtre par semaine soit un chaque jour, il ne fallait pas sortir de polytechnique pour comprendre qu'elle avait loupé cinq cours, d'ailleurs, elle avait ressentit un grand manque ... Aussi bien le théâtre que Nicolas, d'ailleurs elle n'avait pas vraiment le droit de sécher autant de séances d'affilée, elle avait donc du monter un mensonge un peu bancale pour expliquer ses absences, heureusement que le médecin de sa famille était aussi un ami, grâce à lui elle aurait une bonne excuse à montrer à l'administration de l'école qui avait déjà appelé plusieurs fois pour savoir pourquoi la jeune femme ne c'était pas pointé à ses heures de cours. Qu'avait-elle fait durant ces sept jours ? Et bien, elle avait commencé par pleurer, d'ailleurs dès ça avait commencé dès que Nicolas ait quitté le café, bien sûr, elle ne c'était pas effondré en public, non juste quelques larmes, mais dès qu'elle avait franchit le seuil de sa chambre, les quelques larmes qui avaient coulés sur ses joues n'était rien comparé au torrent qu'elle avait déversé durant plusieurs heures ... Heureusement qu'ils c'étaient vu au beau milieu d'un week-end, elle avait put reprendre contenance avant de retourner à l'université, car si elle pouvait sécher quelques cours de comédie, faire la même chose pour ses cours à la fac n'était pas envisageable ... Même si elle en avait bien envie, mais avec son père sur son dos, elle ne pouvait pas vraiment se le permettre, d'ailleurs ce dernier était tellement obnubilé par l'avenir de sa fille qu'il n'avait pas vraiment vu que son présent n'était pas au beau fixe.

    Sarah avait donc passé sa semaine entre l'Université et ses pensées pour Nicolas, car se qui lui avait avoué l'avait peut-être blessé, mais ce n'est pas pour autant qu'elle avait réussit à se le sortir de la tête. Et pourtant, tout aurait été si simple, si toute cette histoire c'était achevé ainsi ... Il aurait reprit sa vie parfaite avec sa copine qui devait être tout aussi parfaite, ça elle n'en doutait pas une seconde, et elle, elle aurait bien finit par l'oublier ... Mais malheureusement pour son petit cœur, les choses n'allaient pas se finir de cette manière, surtout pas après la façon dont ils c'étaient quittés, d'ailleurs elle n'arrêtait pas de penser aux derniers mots qu'il lui avait dit « Encore désolé, je n’avais vraiment pas prévu de tomber amoureux de toi ». Comment était-elle censé réagir fac à de telles paroles ? Elle n'en avait pas la moindre idée ! Quelque part, ce n'était pas plus mal qu'il soit partit juste après lui avoir lâché une telle bombe, car elle n'aurait pas su quoi lui répondre, les clichés du genre "Oh Nicolas ! Je te pardonne tout, moi aussi je t'aime" n'étaient pas vraiment sa tasse de thé. Pourtant, Sarah était une éternelle romantique, mais elle était lucide, et elle savait parfaitement que la situation dans laquelle ils c'étaient fourrés n'allait pas se résoudre en un claquement de doigts. Et puis surtout, elle avait sa fierté, et en lui cachant qu'il était déjà en couple, dans son esprit, c'était comme si il l'avait prise pour une débile, et bien sûr c'était quelque chose qu'elle avait du mal à accepter, et pourtant elle savait que c'était faux, lorsqu'elle plongeait son regard dans les yeux noisette de Nicolas, elle savait vraiment que c'était faux, mais que voulez vous la demoiselle était têtue et passer l'éponge aussi facilement, ne lui ressemblait pas, enfin ça ne lui ressemblait pas de passer l'éponge dès qu'elle apprenait une nouvelle de la sorte, mais rien n'était dit sur comment elle réagirait si elle le voyait une semaine après ... Elle pensait ça, mais rien n'était moins sûre ... Car après une semaine sans le moindre signe de vie, Sarah avait appelé l'école pour signaler qu'elle passerait dans la journée déposer une attestation médicale qui justifiait son absence de ces derniers jours.

    La jeune De Ravin avait décidé de se rendre à l'école aux alentours d'une heure de l'après-midi, or il était onze heures, si elle voulait arriver à l'heure qu'elle avait choisit, elle ferait mieux de se préparer dès maintenant, et oui dans son trajet, il fallait prendre en compte le temps qu'elle mettrait dans les bouchons, soit une heure, qu'est-ce qu'elle adorait vivre à Paris ! Sarah se décida à mettre une mini jupe en jean avec un débardeur noir, puis elle passa à la salle de bain pour se maquiller, un peu de mascara, de crayon noir et le tour était joué, elle se regarda dans le miroir, le résultat était ni trop discret, ni trop extravagant, exactement se qu'elle cherchait. Pour une fois, elle se décida à partir en voiture vu qu'aujourd'hui elle n'avait pas cours à la fac, ce n'était pas vraiment grave si elle perdait son temps en voiture, de toute manière elle n'avait rien à faire d'autre ! Elle arriva à une heure pile poil, seulement en choisissant de venir à la pause déjeuner pour limiter le nombre de chance de tomber sur Nicolas, elle n'avait pas pensé une seule seconde que le secrétariat pourrait être fermé.


    Super ! soupira-t-elle ...

    Elle lut la feuille qui était collée sur la porte, apparemment il n'ouvrait pas avant deux heures de l'après-midi, elle avait gagnée le gros lot : une heure à attendre seule sur une chaise. C'était impressionnant comme un lieu pouvait se vider dès qu'il était l'heure de manger, elle s'assit donc sur une chaise qui était prostrée devant la porte, et partit à la recherche d'un livre qui se trouvait dans le fond de son sac, en ce moment, elle lisait le best seller de Cecelia Ahern : PS I Love You. Elle avait décidé d'arrêter ce genre de livre pendant un moment, mais vu qu'elle avait une heure à tuer autant avancer dans sa lecture. C'était sans compter la maladresse de Sarah, en farfouillant dans son sac à main, elle réussit à étaler par terre tout son contenu.

    De mieux en mieux ... marmonna-t-elle avant de se baisser pour tout ramasser

_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Mar 16 Sep - 20:06

    Une semaine que l’incident avait eu lieu, et pourtant c’était comme si c’était hier. Il revoyait la joie de la jeune femme face à ce rendez-vous improvisé et le revirement de situation qui s’était produit sous ses yeux, le laissant totalement impuissant. Il revoyait et entendait avec une précision déconcertante les commentaires acides de son élève et c’était comme si il se prenait tout en pleine figure une seconde fois. Cette scène l’avait très affecté, encore plus une fois que le jeune homme eu quitté le café maudit, tel était le surnom qu’il lui avait donné. Ce soir là, Nicolas n’était même pas rentré à l’appartement qu’il partageait avec sa petite amie. Ce dernier n’avait pas eu la force d’affronter son regard et les questions potentielles au vu de la tête du professeur. Il lui avait donc laissé un message sur sa boîte vocale, avait longuement traîné dans les rues de la capitale avant d’aller dormir chez un de ses meilleurs amis, qui l’avait hébergé pour la nuit.
    Mais tôt ou tard, il avait du rentrer chez lui et donner quelques explications sur son absence et son comportement de la veille. Et comme la sincérité ne li avait pas porté bonheur ces temps-ci, il avait opté pour le mensonge, même si cette voie n’était certainement pas la meilleure. De toute façon, en ce moment, quoi qu’il fasse, il se plantait et se retrouvait au pied du mur. L’amitié avait parfois du bon et il avait prétexté qu’un de ses amis était en fâcheuse posture et qu’il lui avait remonté le moral une bonne partie de la nuit, sans entrer dans les détails. Il n’était pas si loin de la vérité de toute manière, il avait simplement inversé les rôles. Si il commençait à se donner aussi facilement des excuses pour ses erreurs, il n’était décidément pas sur une bonne pente.
    Pendant toute la semaine, après quelques efforts envers son amie, le jeune homme avait recommencé à redevenir distant, encore plus qu’auparavant. Il s’arrangeait pour rentrer de plus en plus tard cher lui, faisant de nombreuses heures supplémentaires au théâtre, et partait très tôt le matin, avant qu’elle ne soit éveillée, pour éviter les regards qui auraient pu le trahir. Bref, il était devenu une sorte de fantôme dans l’appartement, et croisait plus qu’il ne voyait sa chère et tendre.

    Bien sûr, quand il était retourné au travail deux jours plus tard, Sarah n’était pas venu à son cours, mais il s’en était douté et avait fait comme si de rien était avec ses autres élèves, ne voulant pas se trahir devant eux et que ces derniers se doutent de quoi que se soit. Il n’avait pas prévenu l’administration, pour ne pas attirer d’ennuis à la jeune femme, en plus de l’avoir fait souffrir. Il avait d’abord pensé que son élève avait simplement changé de professeur. Après tout, même si en ce moment elle le détestait, les cours de théâtre était l’une de ses passions, il le savait, et il ne pensait pas qu’elle abandonnerait à cause de lui, ça lui aurait donné trop d’importance, et il n’en valait certainement pas la peine. Nicolas avait alors interrogé plusieurs de ses collègues, mais ceux-ci avaient nié l’arrivée d’une nouvelle élèves, et les bruits de couloirs étant plus rapide que le vent dans ces lieux, l’administration avait fini par avoir écho de ses absences. Mais elle n’était pas revenue pour autant.
    Le jeune professeur essayait donc de faire au mieux, évitant les questions des camarades de Sarah et se concentrant sur son travail. C’était encore un des seuls moments où il arrivait à penser à autre chose qu’au fiasco de la semaine précédente. Mais ne pas avoir la jeune fille à la chevelure blonde dans les parages lui laissait un goût amer dans la gorge. Sans elle, ce n’était pas vraiment pareil. Il avait vraiment l’impression qu’il allait devenir dingue si cette situation continuait trop longtemps. Il n’avait qu’une envie, se mettre au centre de la scène et hurler un bon coup pour extérioriser tout ce qu’il contenait depuis des mois. Bien sur, c’était impossible, mais il allait exploser si il continuait à garder tout ce qu’il ressentait au fond de lui, sans avoir la possibilité d’en sortir quelques bribes.

    Ce matin là, Nicolas avait cours avec des adultes, certains de son âge, d’autres dans une trentaine bien avancée ou une quarantaine à peine entamée. Dans ce genre de cours, il favorisait plus l’improvisation et les exercices ludiques que l’enseignement en lui-même, car ses élèves étaient surtout là pour se détendre et passer un bon moment, plus que pour apprendre le vrai métier d’acteur. Et ce qui faisait du jeune homme un bon professeur, était qu’il savait combler les attentes des personnes qui venaient à son cours. Bref, ce fut plutôt une matinée, tranquille, et plutôt amusante, ce qui lui changea un peu les idées il du l’admettre. A la pause déjeuné, il mangea rapidement un sandwich qu’il s’était acheté en venant. Il aurait pu aller déjeuner avec quelques un de ses collègues, mais le cœur ne lui en disait rien. Il resta donc dans sa salle, à profiter du silence, seulement troublé par quelques lattes de parquet qui tremblaient toute seules.

    Mais il se rappela bien vite que la tranquillité était un luxe à notre époque. Il devait se rendre au secrétariat pour poser quelques papiers administratifs, tels que son planning et ou même la pose de ses congés. Un peu de vacances ne pouvaient lui faire que le plus grand bien, même si ce n’était pas pour maintenant malheureusement. Il accéléra un peu le pas, sachant que la responsable restait parfois plus longtemps pour les retardataires.
    Quand il arriva devant la porte cependant, son attention fut détournée rapidement et il se bloqua dans sa course, un peu surpris d’y trouver Sarah, accroupie et en train de ramasser les affaires qui avaient visiblement glissé de son sac. Hésitant, il se pencha tout de même pour l’aider à reprendre tout le contenu. Il ramassa alors ce qui ressemblait à un roman, et lui tendit, lisant le titre au passage.


    « Lecture intéressante » lança-t-il en lui rendant le livre. « Content de te revoir en ces murs » ajouta ce dernier avant de détourner la tête et de se diriger vers la porte du secrétariat.

    Malheureusement pour lui, la responsable avait du avoir trop faim pour se soucier des retardataires.


    « Et merde » lança le jeune homme en appuyant son front sur le bois de la porte.

    Il se retourna alors vers la jeune femme, et ne voulant pas tenter le diable, il ajouta:


    « Ne t’inquiètes pas, je m’en vais. »

    Puis il amorça un pas pour se retirer, ne voulant pas obliger la jeune femme à attendre avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Mer 17 Sep - 15:06

    Sarah entreprit donc de ramasser toutes les affaires qui étaient tombées de son sac, avec tout se qu'elle amassait dedans, cette tâche n'était pas vraiment une mince affaire. Elle soupira d'agacement, lorsqu'elle vit une main prendre le livre qu'elle avait fait tomber, elle allait marmonner un merci lorsqu'elle s'aperçut que la personne en question n'était autre que Nicolas, Sarah prit le livre qu'il lui tendit sans le moindre remerciement, mais elle fit tout de même un effort pour ne pas le fusiller du regard, elle allait faire un accord avec elle même : tant qu'il ne lui parlait pas de se qui c'était passé au café, elle serait plus ou moins aimable avec lui. Après tout, c'était certainement la meilleure des options, surtout si elle voulait continuer à suivre ses cours. Il était vrai, qu'elle lui avait balancée en pleine figure qu'il ne la verrait plus le soir mais après une semaine de pleurs et de réflexion, la jeune femme avait changé d'avis, car lorsqu'elle avait repensée à tout cette histoire à tête reposée, elle c'était bien rendu compte qu'elle avait parlée sous le coup de la colère, et que quitter ses cours n'était pas la meilleure des options. D'un autre côté, pourquoi rester après se qui c'était produit ? Elle avait passée la semaine à se poser ce genre de question, puis elle en était arrivée à la conclusion que si elle ne restait pas pour lui, elle devait au moins rester pour la qualité de ses cours. Car inutile de se leurrer, si elle regardait les choses de manière objective, elle savait très bien que Nicolas était le meilleur prof de l'école ou tout du moins l'un des meilleurs profs, ce n'était pas pour rien qu'on lui avait confié les heures du soir. Et puis, elle ne voyait pas pourquoi elle avait à partir, après tout c'était lui qui était en tord, c'était lui qui avait mentit par omission certes, mais il avait mentit quand même, donc dans la logique des choses, si ce n'était pas elle qui était en faute, ce n'était pas à elle de s'en aller. Et oui que voulez vous ? Sarah était une personne très fière, et rien que par orgueil elle serait capable de le voir tous les jours même si elle devait en souffrir.

    Tu l'as lu ? demanda-t-elle en se moquant éperdument de sa réponse, d'ailleurs il y avait beaucoup de choses dont elle se moquait dernièrement mais si il y avait une chose dont elle avait horreur, c'était bien les blancs dans une conversation, surtout lorsque la situation était dans un contexte aussi compliqué que le leur.

    Elle s'apprêta à lui répondre qu'elle n'était pas aussi contente que lui de leurs retrouvailles, mais avant de prononcer le moindre mot, elle pensa à deux choses. La première était que si elle était agressive avec lui, il s'en irait probablement, et malgré tous les efforts qu'elle avait fait pour le voir, ce n'était pas ce dont elle avait envie, d'ailleurs si elle s'écoutait, elle lui sauterait dans les bras tellement elle était contente de le voir, décidemment Sarah était similaire à Baudelaire, le poète avait ses moments de Spleen et d'Idéal, et Sarah avait ses moments de "J'adore Nicolas" et de "Je hais Nicolas" ; la jeune femme parvint tout de même à se retenir pour cette fois. La deuxième chose à laquelle pensa Sarah était son idée de lui rendre la monnaie de sa pièce, lui faire du mal par des paroles méchantes était une chose, mais elle c'était rendu compte qu'il serait plus judicieux de jouer de temps en temps la carte de l'indifférence. Après tout, une personne très intelligente n'avait-elle pas dit un jour que la pire des choses était l'indifférence ? Et bien, Sarah avait bien l'intention d'appliquer cette pensée pour voir les réactions de son prof. Bien sûr, en son fort intérieur, elle ne souhaitait pas le voir réellement souffrir, mais pour le moment, c'était son orgueil blessé qui parlait ou plutôt qui pensait et elle n'était pas en mesure de se raisonner. C'est donc pour toutes ces raisons que Sarah ne lui sortit aucune parole désagréable, elle se contenta de quelques mots plutôt neutres.

    Je crois que j'ai dépassée mon cota d'absence pour l'année, et puis je suis venue apporter un justificatif. dit-elle avant de ranger justement la feuille en question, dessus on pouvait lire comme motif qu'elle avait eut une grippe, elle n'avait pas la tête de quelqu'un qui venait de sortir d'une telle maladie, mais face à un arrêt de médecin il n'y avait pas vraiment d'arguments possible. Sarah était en train de ranger cette précieuse feuille lorsqu'elle s'aperçut qu'il lui manquait quelque chose de très important et qu'elle devait retrouver avant que Nicolas ne le fasse si elle ne voulait pas se ridiculiser devant lui. Il s'agissait d'une photo qu'Inès avait prise il y a de cela quelques semaines, les deux amies avait eut l'idée de faire une nouvelle partie de leur fameux jeux "Cap ou pas Cap", et ce jour là, grâce à l'imagination tordue d'Inès, Sarah c'était retrouvée en pleines rues de Paris vêtue de vêtements grotesques à demander tout et n'importe quoi sous les ordres d'Inès aux passants qu'elle rencontrait, pour couronner le tout Inès avait même rajouter une perruque verte fluo sur la tête de Sarah, et bien évidemment la jeune Adoni n'avait pas résistée à l'envie d'immortaliser ce moment. Sarah avait été imprimer la photo il y a peu de temps, mais elle avait oubliée de la sortir de son sac pour l'accrocher sur les murs de sa chambre. Résultat : la photo se baladait quelque part dans le couloir. Il fallait qu'elle la retrouve et vite ! Elle était tellement préoccupée par ses pensées qu'elle ne porta pas tout de suite aux paroles de Nicolas, c'est lorsqu'elle le vit faire demi tour et arriver à l'autre bout du couloir qu'elle réalisa qu'il partait, juste avant qu'il ne disparaisse, elle l'intercepta pour qu'il se retourne.

    Tu n'as pas à partir, on peut attendre ici tout les deux en restant civilisés. dit-elle avant de se rendre compte que la seule personne qui ne c'était pas comportée normalement lors de leur dernière rencontre était elle.

    Ou plutôt, je peux attendre à tes côtés sans t'accabler de reproches, après tout on est adulte. dit-elle avant d'apercevoir se qu'elle cherchait depuis tout à l'heure, la fameuse photo se trouvait juste entre elle et lui. Un signe destin ? C'était plutôt un signe que sa journée promettait de se gâter de secondes en secondes oui ! Car si elle avançait vers lui, il penserait tout sauf se qu'il devait penser, et si elle restait plantée où elle était, ce serait lui qui ramasserait cette maudite photo. Que faire ? Quel cruel dilemme !

_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Sam 20 Sep - 14:58

    Ce n’était jamais facile de se retrouver face à ses erreurs, surtout quand elles consistaient à avoir blessé une jeune fille comme Sarah. C’était peut-être la raison principale qui l’avait poussé à vouloir s’éclipser. Les longs silences pesants où l’on pouvait entendre les mouches voler n’était pas ce qu’il préférait, et si il était resté en sa compagnie, c’est probablement ce qui se serait passé. Ils seraient restés assis, attendant pendant une longue et interminable heure le retour de la secrétaire. D’un autre côté, c’était peut-être simplement de la lâcheté, et vouloir ne pas embarrasser la jeune femme une excuse bien trouvée. De toute façon, ces derniers temps, il n’était plus à un acte de lâcheté prêt. Avec toutes les conneries qu’il accumulait, quoi que tomber sous le charme de son élève n’en soit pas une de son point de vue, une de plus ou de moins ne pouvait pas changer tant que ça la situation actuelle.
    C’est pour cette raison qu’il avait commencé à rebrousser chemin, préférant se terrer dans sa salle de théâtre, son endroit préféré et son refuge ces temps-ci quand il ne voulait pas affronter le regard de sa petite amie. Le lieu idéal pour se morfondre et faire le point sur ces derniers mois. Décidément, il était bien pathétique en ce moment, et c’était peu dire. La jeune femme lui avait dit qu’elle était ici pour justifier ses absences, et il savait pertinemment pourquoi elle n’avait pas assisté à son cours durant toute une semaine, ce qui l’avait travaillé plus qu’il ne l’aurait pensé. Il ne savait pas pourquoi, ou plutôt si, il le savait, mais refusait de se l’avouer pour éviter de réitérer ce qui s’était passé dans le café. Bref, sa présence lui avait manqué, son sourire, sa joie de vivre, en somme, tout ce qui la caractérisait. C’était quoi déjà cette phrase? « Un seul être vous manque et tout votre monde est dépeuplé. » Ou un truc dans le genre.
    Puis Sarah l’avait stoppé dans son élan, alors qu’il allait quitter la pièce, pour lui dire qu’il n’était pas obligé de partir. Et ce qu’elle ajouta le fit sourire, discrètement. Il est vrai qu’une nouvelle scène, dans ce lieu, n’était pas la meilleure solution à leur problème, il risquait de se faire remarquer, même si l’institut était désert, et le renvoi collectif, sans autre forme de procès.

    Nicolas se retourna alors, pour lui faire face et affronter son regard, mais la jeune femme avait l’air plus préoccupée par ce qui se passait sur le sol carrelé du couloir que sur lui. Si elle ne l’accablait pas de reproches, même si il l’avait mérité, il avait eu assez pour passer l’hiver avec ce qui s’était passé la semaine précédente, il ne risquait rien à attendre en sa compagnie. Un peu de courage ne pouvait pas lui faire de mal de toute façon.
    Ce n’est que lorsque le jeune professeur se décida à revenir sur ses pas qu’il remarqua quelque chose sur le sol, l’objet qui attirait tellement l’attention de Sarah. Il s’avança alors dans le couloir, récupérant au passage le morceau de papier, se rendant compte en le regardant qu’il s’agissait en fait d’une photographie de la jeune fille dans une tenue des plus…plus… artistique! Il retînt un sourire, ce n’était pas le moment de s’attirer les foudres de celle-ci et la lui tendit, évitant de croiser son regard azuré.


    « Photo intéressant » hésita-t-il. « Je mettrais cela sur ton côté artiste exubérant » ajouta ce dernier avant de s’asseoir en face de Sarah.

    Et comme il l’avait deviné, un lourd silence s’installa entre eux, ponctué par le bruit régulier des aiguilles de la pendule murale. A vrai dire ce qui l’embêtait le plus dans cette situation -et il ne parlait de ce qui se passait, ou ne se passait pas, entre lui et la jeune femme- mais de la décision de Sarah de quitter son cours. Quelques semaines auparavant, il avait reçu un appel d’une de ses anciennes élèves, aujourd’hui actrice reconnue, qui avait contacté un directeur de casting. Ce dernier devait venir dans quinze jours au cours de Nicolas, pour auditionner les élèves que le professeur aurait choisi. Il n’avait rien voulu dire à ses élèves avant d’être certain qu’il y aurait un rôle pour eux. Mais il devait se rendre à l’évidence qu’il devait les préparer pour l’arrivée du directeur et du metteur en scène de la pièce, et cela signifiait mettre au courant les deux élèves qu’il avait choisit, dont l’une se trouvait en face de lui à cet instant.
    Il réfléchit encore quelques instants avant de se lever pour s’asseoir sur la chaise à côté de la jeune femme.


    « Il faut que je te dise quelque chose, et avant que tu ne m’arrêtes, cela n’a rien à voir avec ce qui peut se passer entre nous » précisa le jeune homme, préférant entrer dans le vif du sujet plutôt que de faire des détours, ce n’était pas vraiment son style.

    « Voilà en gros la situation. Dans à peu près quinze jours, le metteur en scène et le directeur de casting d’une pièce vont venir assister à l’un de mes cours, dans le but d’auditionner quelques uns d’entre vous. Si ceux qui j’ai choisi parviennent à les impressionner, ils leur offriront un des rôles principaux de la dite pièce. Je sais que la plupart d’entre vous sont plus attirés par la télévision, mais je pense que se serait une bonne expérience, pour toi » expliqua Nicolas, les deux derniers mots de son monologue signifiant qu’il avait choisi Sarah pour cette fameuse audition.

    « Si je t’ai choisi, ce n’est ni pour me faire pardonner, ni par favoritisme, tu es douée et talentueuse et ce sont les deux seules raisons. La preuve en est que le second élèves est Jason » ajouta le professeur, tout le monde connaissant les relations houleuse qui régnaient entre les deux hommes. « Je sais que tu as pris la décision de quitter mon cours, mais ce serait une bonne opportunité pour vous deux, c’est à toi de voir » conclut-il en espérant que sa rancœur envers lui ne l’empêche pas d’accepter cette chance qui se présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Sam 20 Sep - 21:28

    Sarah prit la photo que Nicolas lui tendait sans même y jeter un regard, elle savait très bien se qu'elle y verrait si elle y jetait un œil et plus vite elle cacherait ce cliché, plus vite ses joues reprendront leur couleur normale. Elle n'avait aucun moyen de se voir, mais elle se connaissait par cœur, en effet Sarah était une personne très expressive du visage et il était impossible pour elle de cacher ses sentiments, car même si elle ne disait rien, les traits de son visage parlaient pour elle. Il fallait qu'elle trouve un moyen d'arrêter de rougir et vite ! Il fallait qu'elle pense à autre chose, pourquoi est-ce qu'elle n'avait aucune bonne idée dans ces moments là ? Tant pis, elle allait employer la méthode radicale, elle se retourna sans le moindre mot et marcha vers la chaise où elle était assise quelques minutes auparavant le plus lentement possible, et oui dans ces situations là on gagnait du temps comme on pouvait. Sarah s'assit donc sur la chaise et commença par croiser les jambes, puis elle les décroisa, et les recroisa une nouvelle fois, dès qu'elle se sentait ne serait-ce qu'un tout petit peu ridicule, elle ne pouvait cesser de bouger malgré elle, puis elle tapa des pieds contre le sol durant quelques secondes avant de se rendre compte que tous les petits gestes qu'elle effectuait étaient à la portée de Nicolas et qu'il ne devait pas perdre une miette de ce spectacle, elle arrêta donc ses petites mimiques, puis prit une brochure qu'elle trouva à côté d'elle, en l'espace de quelques minutes elle relut la même phrase un nombre incalculable de fois "L’Ecole Florent est un établissement indépendant fondé (en 1967) et dirigé par François Florent." puis après qu'elle eut jugée s'être concentrée assez longtemps sur le bout de papier elle le reposa, elle avait retrouver un semblable de calme. Qu'est-ce qu'elle pouvait détester être dans cette position, et pourtant lorsqu'elle était à ses côtés, elle n'avait pas vraiment l'habitude de se sentir aussi déstabilisée, mais entre l'époque où elle était plus ou moins confiante face à lui et maintenant il lui avait annoncé une nouvelle à laquelle elle ne s'attendait pas e n'oublions pas qu'il venait de la voir dans une tenue des plus disons originale ... En son fort intérieur, Sarah savait qu'elle était sur le point de se ridiculiser un peu plus, mais lorsqu'elle était dans l'état dans lequel elle se trouvait actuellement, elle agissait sans vraiment se contrôler. Le premier signe de ce comportement se manifestait par des petits tics et gestes comme elle venait de le faire et le second par des paroles qui n'avaient pas vraiment lieu d'être.

    Tu savais que l'Australie fait quatorze fois la taille de la France ? dit-elle avant qu'elle n'ait pu se retenir de parler. Trop tard ... Une chose était certaine, elle venait de surpasser tous ses records, la jeune De Ravin c'était déjà retrouvé dans une position semblable et elle avait déjà sortit des paroles qui n'avaient pas de réels intérêt, mais là bravo ! Sarah n'osa même pas le regarder, elle fixa ses chaussures, puis prononça des paroles qui cette fois étaient compréhensibles, mais peut-être pas assez fortes pour qu'il ne les entende.

    Je crois que je préférais encore quand tu m'as mis ce bandeau sur les yeux ... dit-elle avant de passer une main dans ses cheveux, elle laissa une mèche rebelle tomber devant ses yeux, après tout ce serait déjà ça en moins qu'il pourrait voir.

    Sarah attendit quelques minutes, puis elle le regarda enfin, c'est ce moment là, qu'il choisit pour s'approcher d'elle. Qu'est-ce qu'il faisait ? Elle le regarda sans rien dire et l'observa s'asseoir à côté d'elle. Quelque chose à lui dire ? Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Tout un tas d'hypothèses lui vinrent à l'esprit. En réalité, il n'avait pas seulement quelqu'un dans sa vie mais il était marié ? Il avait un enfant ? Tout ça n'était qu'une blague et il ne partageait la vie de personne ? Il n'avait pas une mais deux copines ? Vu tout se qu'elle lui avait balancé la dernière fois qu'il lui avait dit en avoir une, il ne valait mieux pas pour lui que ce soit s'il tenait à la vie ... Elle lâcha l'affaire lorsqu'il lui dit " cela n’a rien à voir avec ce qui peut se passer entre nous". Donc si ça ne les concernait pas eux deux directement, ça devait être à propos du théâtre, peut-être qu'il allait la supplier de rester dans son cours ? *Prends pas tes désirs pour des réalités* pensa-t-elle intérieurement. Elle avait beau échafauder tout un tas de possibilité, une chose était sûre s'il se rapprochait encore un peu plus d'elle, ou s'il restait aussi près d'elle longtemps, ce ne serait plus sa raison qui lui dicterait ses actes ...

    Au fur et à mesure qu'il parlait, un petit sourire naissait au coin de ses lèvres, elle était contente qu'il la trouve assez bonne pour être apte à passer ce genre de casting, mais il ne resta pas très longtemps, car si elle acceptait de passer cette audition, ça voulait dire qu'elle devrait passer plus de temps avec lui, logiquement il devrait la préparer ... Et le voir à une fréquence assez régulière n'était pas une très bonne idée. Bien sûr, Sarah adorait le théâtre, c'était très simple c'était juste sa raison de vivre, et si Nicolas n'avait été qu'une simple amourette sans conséquence elle se serait moqué de le voir tous les jours ou pas, mais là c'était différent, elle n'arrivera pas à le sortir de son esprit, et c'était encore pire lorsqu'elle ne se trouvait qu'a quelques centimètres de lui, comme maintenant par exemple. Lorsqu'elle lui répondit, elle essaya de fixer un point précis pour ne pas se perdre dans la profondeur de ses yeux.


    C'est gentil à toi d'avoir pensé à moi, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée ... Je veux dire, on va sûrement se retrouver tous les deux seuls pour que tu me fasses répéter et dans la situation actuelle, je ne pense pas que ce soit très judicieux. Et même si on est pas seul, on sera avec Jason et me retrouver entre vous deux, je sais pas ... C'est trop ...

    Sarah ne finit pas sa phrase, elle ne savait pas quoi dire à vrai dire, si ce n'est qu'elle avait envie d'accepter, de toute manière même si elle lui disait, ce n'était pas dit que son père ne la stoppe pas avec un non phénoménale ... L'avis de son père, elle s'en moquait pas mal, mais c'était un argument de plus pour se persuader de refuser.

_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Dim 21 Sep - 0:40

    L’hésitation de la jeune femme le surprit quelque peu sur le moment. Bien évidemment, il ne s’attendait pas à ce que Sarah explose de joie ou encore ne lui saute au cou, mais il ne pensait pas sérieusement qu’elle refuserait, ou tenterait de se trouver des excuses pour refuser. C’était une opportunité en or pour de jeunes personnes comme eux passionnées de théâtre, un casting pouvant débaucher sur un des rôles principaux d’une pièce prometteuse et qui la lancerait. C’était un bon début. Mais d’un autre côté, il comprenait qu’elle ne veuille pas se retrouver seule en sa compagnie lors de son temps libre pour préparer et répéter la scène qu’elle devrait jouer devant le metteur en scène. Quoi qu’encore une fois, il restait un peu perplexe. Elle lui en voulait, c’était une chose, mais pensait que son élève pouvait mettre sa rancœur de côté pour se concentrer sur ce travail. Pourtant, dans le sens où il elle avait dit sa phrase, ou peut-être de la façon dont lui l’avait compris, on aurait dit que se retrouver seule avec lui la mettait mal à l’aise, pour une autre raison. Cependant, Nicolas se reprit vite dans ses pensées, se disant qu’elle le détestait et qu’il n’y avait pas d’autres raisons à chercher à sa fuite en avant. Et puis, il était vrai qu’ils ne seraient pas vraiment seuls, puisque dans cette histoire, il y avait Jason, un élève aussi talentueux qu’arrogant et imbu de lui-même, ce qui créait de nombreuses tensions avec le professeur. Il comprenait encore une fois que quiconque ne veuille pas se retrouver entre deux feux, mais le jeune homme savait se faire respecter, et il se demandait si ce n’était pas un moyen de refuser plus facilement sa proposition. Pour être franc, il était un peu perdu et avait du mal à faire la part des choses.
    Le jeune professeur avait pourtant cru apercevoir un sourire se dessiner sur ses lèvres quand il lui avait appris la nouvelle, mais il avait du se tromper. Il ne pouvait pas l’obliger à accepter, il trouvait seulement dommage de gâcher ses chances, bien qu’il ne soit pas dans la tête et le cœur de la jeune femme. Tout ce qu’il pensait en ce moment n’était que des hypothèses, elle devait avoir des raisons qui lui étaient propres et il les respectaient. Néanmoins, il ne pouvait pas abandonner sans essayer une dernière fois de la convaincre.

    Sarah avait paru nerveuse depuis qu’il avait ramassé cette photo, et il avait cru au premier abord que la vision de la jeune femme dans une tenue colorée en était la cause, mais quand il l’avait discrètement observé et remarqué tout ses petits gestes nerveux, il en avait déduit qu’être en sa compagnie la mettait mal à l’aise, bien qu’il pensait ce stade dépassé depuis longtemps. Il fallait croire qu’il ne comprendrait les femmes, comme tous les hommes de cette planète d’ailleurs. Et puis elle lui avait parlé de la taille de la France et de celle de l’Australie, et là, il n’avait pas pu retenir un froncement de sourcils du à l’incompréhension et à la surpris d’une question si…inattendue. Bien sûr, Nicolas n’avait pas répondu, pour la simple raison qu’il pensait que Sarah avait parlé sous le coup de son malaise, et qu’il ne voulait pas l’entretenir davantage. Suivi d’une autre phrase, où il du tendre l’oreille pour en distinguer le sens, qui le ramena dans un moment qu’il regrettait. Il n’était pourtant pas si ancien que cela, moins d’une quinzaine de jours, et ça lui semblait à des années lumières. A ce moment, ils jouaient encore au chat et à la souris, et leur affinité était à son maximum. Quand on voyait le résultat aujourd’hui, il ne pouvait que ressentir un douloureux pincement au cœur. Le professeur ne souhaitait pas forcément que Sarah lui accorde son pardon -bien que ce soit une des choses qu’il souhaitait le plus ces temps derniers- ce serait beaucoup lui demander, mais au moins retrouver une relation correcte, polie et courtoise, sans virer dans l’hypocrisie cela va de soit. Juste ce qu’ils avaient auparavant, en tâchant de ne plus franchir les barrière, pour ne pas à nouveau la blesser.


    « Ce n’était pas gentil, tu es la meilleure fille de mon groupe » répondit le jeune homme catégoriquement.

    « Sarah, écoutes, je ne peux pas te forcer et il est vrai que la situation est difficile, mais rater cette chance…tu vas manquer une formidable expérience. Je sais que tu m’en veux et que tu as de la rancœur envers moi et je le comprends, mais ça ne doit pas te pousser à refuser. Et en ce qui concerne Jason, il n’y aura pas d’histoire. Je l’ai choisi parce que c’est un des meilleurs, mais il n’est pas irremplaçable, et je lui ferais savoir » ajouta-t-il en tentant de la convaincre.

    Nicolas fouilla alors dans le sac qu’il portait en bandoulière et en sortit un feuillet assez épais qu’il tendit à son élève. Il ne savait plus vraiment quoi dire pour la convaincre, et a ce stade, ce n’était plus à lui de jouer. La décision appartenait à la jeune femme. Il serait déçu si elle refusait, pas pour lui, mais pour elle. Inconsciemment, il posa sa main pour sa cuisse, qu’il retira rapidement quand il se rendit compte de son geste. Ce n’était qu’un geste protecteur, comme pour lui dire qu’il n’y aurait plus de bévue et qu’il ne la ferait plus souffrir, qu’il voulait seulement lui donner sa chance et la soutenir du mieux qu’il le pouvait en tant que professeur.


    « Je crois que tu n’as plus d’excuses Sarah. Ce que je viens de te donner est le texte de la scène à apprendre. Je ne te demande pas de dire oui maintenant, mais il faut que tu me donnes une réponse rapidement, au cas où je doive passer au second choix, même si je préfèrerais avoir une artiste aux cheveux verts… » conclut le jeune homme en faisant référence à la photo qu’il avait vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Lun 22 Sep - 16:11

    Quand le jeune homme entendit le discours de Sarah sur sa passion du théâtre, sur le fait que la télévision ne l’intéressait pas autant que monter sur les planches et jouer en direct pour un public, il crut s’entendre parler au même âge que son élève. C’est peut-être une des choses qu’il préférait chez, pas le fait de s’y retrouver, mais bien son côté passionné. Lorsqu’elle jouait, il était souvent troublé par l’intensité qu’elle mettait dans ses scènes et elle lui avait donné plusieurs fois la chair de poule, mais il s’était bien gardé de le lui dire. Elle avait ce talent particulier qui faisait qu’elle était au dessus des autres, sans arrogance et qui la démarquait. C’est avant tout pour cette raison que Nicolas avait fait plus attention à elle, avant de la découvrir plus profondément et de craquer littéralement sur elle. En tout cas, c’était un point qu’ils avaient en commun et c’était toujours bon de côtoyer des personnes qui partageaient la même passion que vous.
    Personne ne pouvait connaître, à part les acteurs, le plaisir que l’on pouvait prendre à entrer dans la peau d’un personnage, à oublier le temps d’une pièce, ou même d’une simple scène, la personne que l’on était, les problèmes que l’on avait, pour se concentrer sur son personnage, prendre son caractère, d’accaparer sa personnalité. Entendre craquer les planches sous ses pieds et surtout, ce bonheur que l’on pouvait ressentir quand le rideau se baissait et que seuls les applaudissement se faisaient entendre dans le lieu où l’on jouait. Ce n’était pas le nombre de spectateurs présents qui comptait mais bel et bien de savoir si ils avaient apprécié ou non ce que vous leur aviez proposé. Et le simple fait de savoir que vous aviez comblé leurs attentes et qu’ils s’étaient divertis suffisait à vous satisfaire. En tout cas dans l’optique de Nicolas. Il ne connaissait pas l’avis sur la question de tout le monde, et parfois, jouer lui-même lui manquait, même si en tant que professeur, il devait se soumettre aux exercices, ce n’était pas la même chose. Pas de rôle, pas de public, pas de rideau. Mais il adorait enseigner, et transmettre son expérience à de jeunes gens aussi passionnés que lui. Il avait parfois quelques regrets, mais obtenait beaucoup de compensation avec ce qu’il faisait tous les jours.

    Ce qui troubla le plus le professeur c’est quand Sarah parla de Jason. Il avait pensé que c’était la mauvaise relation qu’il entretenait avec cet élève qui le mettait mal à l’aise, mais visiblement non, ou elle pouvait encore s’en accoutumer. Et quand cette dernière lui avoua que c’était ses remarques qui la dérangeait le plus, il ne compris pas immédiatement ce qu’elle entendait par là. Jason était une personne impétueuse et arrogante avec tout le monde, parce qu’il savait qu’il était le meilleur et ne se privait pas pour le faire savoir à tout le monde. Alors ce devait être dans son caractère de descendre ses camarades, plus des rivaux pour lui. Mais Nicolas compris vite que cela avait quelque chose de plus personnel avec elle, et surtout avec lui. Encore une fois il fronça les sourcils, se demandant ce que pouvait bien dire le jeune homme derrière le dos de son professeur. Car jusque là, Nicolas pensait avoir fait attention. Certes il avait eu quelques gestes et quelques regards un peu insistants pour la jeune femme, et la réciproque devait être vraie, mais de là à en déduire qu’il se passait quelque chose entre eux -et à vrai dire il ne s’était pas passé grand-chose- il fallait soit être très perspicace ou un peu vicieux. Et à y réfléchir, il devait être les deux.


    « Je n’avais pas réfléchit à cette éventualité, enfin je veux parler du fait que Jason puisse soupçonner qu’il se passe quelque chose entre nous, bien que nous n’ayons finalement rien fait de mal, pour ta part j’entends » répondit un peu hésitant Nicolas. Lui avait menti, elle non. « Tu sais, je peux toujours demander à l’un de mes collègues de te préparer pour cette audition, bon évidemment, il ne m’arrivera pas à la cheville » commença-t-il en plaisantant. « Mais il ferait quand même du bon travail et tu pourrais te concentrer uniquement sur ça » reprit-il plus sérieux.

    Le professeur était à court d’arguments pour la convaincre, et même si il souhaitait plus que tout la voir réussir et lui offrir ce tremplin, il ne pouvait pas palier à toutes les contraintes qu’elle venait de lui citer.


    « Mais comme je l’ai déjà dit, je ne peux pas te forcer, et je ne vois plus quoi dire d’autres pour te convaincre » lança le jeune homme, un peu dépité.

    Ses dernières paroles finirent de l’achever. Lui qui pensait qu’elle le détestait et le méprisait, ce qui devait être encore le cas, on ne digérait pas aussi facilement le genre de comportement qu’il avait eu. Mais ne venait-elle pas d’insinuer, d’une manière un peu confuse, que malgré tout, elle continuait à éprouver une attirance pour lui et que si ils se retrouvaient pour répéter, elle aurait du mal à retenir certains gestes? Il du mettre ses idées au clair et répéter plusieurs fois les derniers mots de Sarah dans sa tête.
    Le professeur repensa alors aux dernières paroles qui lui avait prononcé lors de leur rendez-vous de la semaine précédente. Bien sûr, ils n’en avaient pas reparlé, et même si il savait que tôt ou tard il faudrait crever l’abcès, il ne préférait pas s’engager sur ce sujet, alors qu’ils avaient une conversation civilisée. Il n’empêche qu’avant de partir, Nicolas lui avait clairement fait comprendre qu’elle n’était pas juste une petite aventure fantasmatique mais qu’il était amoureux d’elle.


    « Tu as sans doute raison, c’est mieux comme ça » finit par dire le jeune homme. Puis il releva le menton de Sarah pour qu’elle le regarde dans les yeux. « Même si fais de gros efforts, je ne pourrais pas m’empêcher d’avoir envie de te prendre dans mes bras, de te toucher ou de te regarder comme je le fais maintenant » répondit Nicolas en retirant sa main de son visage.

    « Je ne te demande pas de recommencer à zéro et d’oublier mes « non dits », mais j’aimerais au moins qu’on fasse la paix » proposa-t-il en lui tendant une main amicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Lun 22 Sep - 23:37

    A dire vrai, si Jason ne lui avait pas glissé deux ou trois remarques, elle non plus n'aurait pas vraiment pensée au fait que quelqu'un aurait pu remarquer quelque chose sur se qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, d'ailleurs ils avaient beau avoir des sentiments, dans les actes ils n'étaient jamais allés très loin, donc si Jason avait remarqué quelque chose, c'était sans aucun doute parce qu'il les avait observé de très près ... Par chance, il n'avait pas eut l'occasion d'être à côté d'eux deux au dernier cours, car entre le « Comme proposition, pour mieux me connaître, un café serait parfait » de Nicolas et le « Alors comme ça je suis provocante ? » de Sarah, le jeune homme aurait eut de quoi dire ... En dehors de Jason, Sarah ne voyait pas vraiment qui d'autre aurait pu leur porter préjudice, la seule autre personne qui aurait pu lui parler de Nicolas mis à part lui était son demi-frère, puisqu'ils c'étaient eut au téléphone durant quelques secondes, d'ailleurs Adam lui avait effectivement demandé sur un air taquin qui était je cite "le crétin" qui l'avait appelé, et la seule réponse qu'il obtenu de la part de Sarah fut un coussin qu'elle lui envoya en pleine figure, c'était il n'y a pas très longtemps, et même si Nicolas lui avait déjà parlé de sa petite amie, ça avait été un prétexte pour se défouler sur Adam, es sur le moment elle en avait eut assez besoin. Jason et Adam étaient donc les seules personnes qui étaient susceptibles de leur causer du tord et encore, le premier n'était certainement pas sûr de se qu'il racontait et le second n'avait pas assez de neurones pour arriver la conclusion que Sarah et Nicolas c'étaient vus en dehors des cours. Mis à part ces deux là, Sarah avait parlée de cette histoire à deux autres personnes : Jules et Inès et ce n'était en aucun cas eux qui iraient vendre la mèche, Jules lui avait suggéré à plusieurs reprises son idée de lui montrer sa façon de penser, mais elle savait pertinemment qu'il n'en ferait rien sauf s'il voulait s'attirer les foudres de la jeune De Ravin quant à Inès, lorsqu'on lui confiait un secret ce dernier était plus en sécurité que dans un coffre fort surveillé par cinquante gardes.

    Même si il n'y avait rien eut, il aurait trouvé quelque chose pour te mettre dans l'embarras, il t'aime tellement ! dit-elle avec ironie

    *En même temps, qui t'arrive à la cheville ?* pensa-t-elle tout fort, mais certainement pas assez fort pour qu'il entende, il valait mieux qu'elle garde ce genre de réplique là pour elle si elle ne voulait pas que la situation dégénère.

    J'ai finalement finit par te trouver un défaut : prétentieux ! Dommage que l'exercice du dernier cours n'ait pas lieu maintenant dit-elle pour poursuivre sa plaisanterie même si son défaut numéro un, elle l'avait découvert lors de leur dernière rencontre, mais le dire à voir haute les auraient sûrement plongés dans l'embarras, aussi bien lui que elle et maintenant qu'ils avaient un semblant de complicité ce n'était pas la peine de tout gâcher, tout du moins pas avant l'arrivée de la secrétaire ... Le mot indécis n'était sans aucun doute pas assez fort pour illustrer le duel qui se jouait dans l'esprit de Sarah.

    Bonne idée, mais je ne vois pas comment tu expliqueras à un des profs de cette école que tu ne peux pas préparer une de tes élèves à une audition qui semble être une opportunité à ne pas manquer si je t'écoute ...

    Depuis tout ce temps, Sarah venait enfin de percer le mystère de Nicolas, i y avait deux options : il était soit voyant soit devin, car elle ne voyait pas pourquoi il aurait posé sa main sur son visage juste au moment où elle n'arrêtait pas de se dire qu'ils devaient éviter le plus de contacts possible entre eux, sinon elle ne résisterait pas longtemps la tentation. Vraiment, elle ne comprenait pas comment cela était possible, soit il était sadique et jouait avec elle, soit il éprouvait le besoin irrépressible de la sentir près de lui, qu'est-ce qu'elle n'aurait pas donné pour que ce soit la seconde option ! Sarah devrait vraiment avoir honte d'elle, ou tout du moins de ses pensées, il y a une semaine elle avait passée de longues minutes à pratiquement lui crier dessus en lui disant combien il la décevait, allant même jusqu'a l'accuser de jouer un numéro avec plusieurs de ses élèves et voila que maintenant elle voulait être le plus près possible de lui ? Heureusement, qu'il n'avait pas le pouvoir de lire dans ses pensées, car sinon ça aurait été lui qui lui aurait fait une scène et non le contraire, le pauvre, si il savait ... Comment s'attendait-il à se qu'elle réagisse face à de tels propos, toute femme censée dans sa situation lui aurait sauté au cou et aurait profité de l'occasion, d'ailleurs c'est se qu'elle aurait sûrement fait aussi si elle ne c'était pas répétée mille fois dans son esprit qu'elle était dans l'enceinte de l'école ...

    Et après on dit que c'est moi qui suis provocante ... dit-elle alors qu'elle n'avait pas quittée son regard depuis qu'il avait touché son menton avec sa main

    Et pourquoi pas un baiser amical ? Eut-elle envie de lui dire, mais pour la millième fois depuis leur rencontre, elle réussit à se contenir.

    Disons que je ne suis pas contre l'armistice dit-elle avant de lui serrer la main ...

    *Ok concentres toi sur les motifs de son pull et ne penses pas que tu es en train de lui toucher la main* se répéta-t-elle en boucle.


_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Mer 24 Sep - 2:57

    En tendant sa main vers la jeune femme, Nicolas espérait sincèrement qu’elle accepterait sa proposition et qu’elle ne lui dise pas qu’elle ne se sentait pas prête pour tenter de lui pardonner et de repartir sur de bonnes bases. Cela ne signifiait en aucun cas tout oublier et recommencer à zéro, car il faudrait un jour qu’ils s’expliquent posément sur le sujet, mais au moins tenter de dialoguer de nouveau sans s’envoyer des pics à la figure ou des œillades meurtrières à chaque fin de phrase. En fait, ce qu’il souhaitait, c’est ce qui était en train de se produire en ce moment, mais dans une continuité future. Pour le moment, ils arrivaient à discuter calmement, en parvenant même à plaisanter quelque fois et le jeune homme avait même eu droit à un sourire, même si celui-ci avait rapidement disparu des lèvres de son élève. Si cette situation pouvait durer sur ce credo, il en serait plus que ravi, car on ne pouvait pas dire que ses relations sociales soient très aisées ces derniers temps, en particulier avec la gente féminine, que ce soit en amour ou…à vrai dire, il ne savait pas exactement comment qualifier ce qui se passait entre lui et Sarah.
    Parce qu’il fallait avouer qu’entre son appartement et le théâtre, Nicolas ne pouvait que très rarement décompresser. Quand il se trouvait à son travail, un endroit où il se rendait avec plaisir quasiment chaque matin depuis quatre année, il avait toujours peur de rencontrer au détour d’un couloir ou d’une salle la jeune femme et de devoir affronter son regard, pour de multiples raisons. Maintenant quand il se levait le matin, c’est avec une boule à l’estomac qu’il se rendait ici pour donner ses cours. Alors il espérait que cette brève entrevue soit le commencement de la fin des hostilités. Pour qu’il ai un endroit où il puisse se sentir bien.
    Car à son appartement, c’était loin d’être la petite maison dans la prairie. Se brouiller avec Sarah la semaine précédente aurait du lui remettre les idées en place et il aurait du se concentrer de nouveau avec attention sur sa petite amie. Il aurait du faire beaucoup de choses…et finalement, il avait attendu que le fossé qui existait entre eux se creuse d’avantage. Nicolas n’avait fait aucun effort pour donner un peu d’entrain à son couple.

    Quand Sarah joua la carte de l’ironie en ce qui concernait Jason et son amour profond pour son professeur, le jeune homme ne put s’empêcher de sourire, un sourire qui ressemblait plus à une grimace quand on y regardait de plus près. Nicolas n’était pas du genre à se mêler de la vie des autres, alors il détestait d’autant plus que l’on se mêle de la sienne, surtout lorsqu’on ne faisait pas partie de ses proches. Et son élève était loin d’en faire partie. Il était arrogant et sûr de lui, ce qui en soit pouvait être considéré comme une qualité pour un hypothétique futur acteur, mais il l’était tellement qu’il ne supportait aucune critique de la part de son professeur, qui tentait tant bien que mal de corriger ses défauts pour l’aider à progresser. C’est de cette façon que les querelles avaient commencé entre les deux jeunes hommes et Nicolas avait pensé plus d’une fois le virer de son cours, mais il savait que ce n’était pas la meilleure solution. C’était un bon acteur, pas un bon élève, et ses idées retombaient en général en même temps que sa colère. Le professeur était un homme posé et calme, mais si Jason coulait jouer avec le feu pour tenter il ne savait quoi par la suite, il saurait trouver de solides arguments pour faire retomber son arrogance et son bagout.


    « Ne t’inquiètes pas pour Jason, j’en fais mon affaire. » répondit simplement Nicolas, encore dans ses pensées.

    « Je ne suis pas prétentieux, juste réaliste » précisa-t-il, montrant qu’il n’était pas sérieux dans un léger sourire de côté.

    Demander à l’un de ses collègues n’était pas un problème en soit. D’une part parce qu’il pouvait trouver un tas d’excuses valables sans que ces derniers ne se posent de questions. Un emploi du temps trop chargé passerait totalement inaperçu, il en était sûr. Et puis il ne fallait pas tomber dans la paranoïa, les gens n’étaient pas suspicieux de nature et ne se posaient pas tout un tas de questions à chaque fois qu’on leur demandait un service. Et la seconde raison était que l’un deux, un de ses bons amis en plus, lui était redevable pour un service rendu quelques semaines auparavant, plus personnel. Il ne pourrait donc pas refuser d’entraîner Sarah. Mais encore une fois, c’était à elle et à elle seule de prendre cette décision.


    « Je pourrais prétexter le fait que je n’ai malheureusement le temps de concentrer mon travail sur un seul étudiant, et qu’il me faut de l’aide. Et puis mon collègue est un ami qui me doit un service, pas du genre à se poser des questions là où il ne devrait pas, tu vois le genre, mais c’est à toi de choisir. De toute façon, tu as quelques jours devant toi, tu n’es pas obligé de te décider tout de suite » expliqua le jeune homme.

    En tout cas, Sarah ne l’avait pas repoussé quand il lui avait remonté le menton pour qu’elle le regarde dans les yeux, c’était déjà un bon point pour la suite des évènements.


    « Je n’ai jamais nié ne pas l’être aussi » assura-t-il dans un nouveau sourire bref.

    Ils se regardèrent un instant dans les yeux, et quand enfin elle répondit à l’affirmative à sa proposition, c’est comme si on lui avait retiré un grand poids des épaules, et le pincement qu’il avait au cœur se relâche quelque peu. Il ferma les yeux de soulagement, serrant délicatement la main de la jeune femme, un peu trop longtemps d’ailleurs. Il la relâcha tout aussi délicatement.


    « Fiouuu, tu ne peux pas savoir à quel point je me sens soulagé » lâcha-t-il en secouant un peu la tête. « Enfin j’ai bien conscience que ça ne change rien à ce qui s’est passé, mais c’est plutôt un bon début. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Mer 24 Sep - 20:48

    Je te fais ... crois que je n'aimerai pas être à sa place.

    Et oui, vous n'avez pas mal lu, la phrase que la jeune femme venait de prononcer n'avait aucun sens, la raison ? Et bien elle avait commencé par un "Je te fais confiance" mais elle avait vite réalisé que ce n'était peut-être pas très judicieux de sa part car si il y avait bien une chose qui était claire, nette et précise c'était qu'elle ne lui faisait pas ou plutôt plus confiance, alors au lieu de dire une phrase ambigu elle avait préféré changer ses paroles au dernier moment, même si le résultat n'était pas très concluant ... Mais bon, la jeune femme enchaînait les bourdes depuis ces derniers temps, alors elle n'était plus à une près ... Même s'il fallait bien qu'un jour elle se décide à se contrôler assez pour réussir à garder contenance devant lui, car si elle continuait comme ça, ça n'était pas gagné ... Ce qui était assez drôle dans la situation, enfin si on pouvait vraiment trouver ça comique, c'était que depuis qu'elle prenait des cours avec lui elle avait toujours affichée une certaine assurance tout du moins en apparence, car intérieurement elle n'avait jamais été très sûre d'elle, mais n'aurait-il pas été logique que ce soit le contraire ? Depuis qu'elle avait appris l'existence de sa chérie, beurk qu'est-ce qu'elle détestait parler de la femme qui partageait sa vie en ces termes mais après tout c'était la réalité ... Donc depuis qu'elle avait appris l'existence de sa chérie, à chaque fois qu'il y avait une maladresse c'était pour elle ! Un poteau à se prendre dans la rue ? Hop Sarah était volontaire ! Heureusement pour elle ce n'était pas encore arrivée, mais elle était persuadée que si elle sortait aux côtés de Nicolas dans la rue, tous les poteaux de l'avenue lui feraient coucou. Or, n'aurait-elle pas du se sentir en position de supériorité par rapport à lui ? Après tout, il était en tord, elle n'avait donc pas à se sentir gênée ou à être maladroite à ses côtés, non ? Sarah ne s'expliquait pas son attitude et ne se comprenait pas vraiment, mais ce n'était pas vraiment ça qui l'aiderait à vrai dire.

    Réaliste vraiment ? Et bien au moins ce n'est pas l'humilité qui t'étouffe ... dit-elle toujours en gardant ce sourire qui avait élu domicile à la commissure de ses lèvres depuis quelques secondes.

    Ces moments de complicité se feraient très certainement assez rare dans l'avenir ... Car, elle ne se faisait pas d'idée sur la question, la meilleure des solutions pour eux était d'arrêter de se chercher, même si au vu de leurs désirs respectifs ce n'était pas se qu'ils souhaitaient, mais plus Sarah y réfléchissait et plus elle se disait que se qu'il faisait était une folie. Tout les persuadait de changer d'avis, leur différence d'âge, la déontologie, l'envie de tuer Sarah que ressentirait sûrement la copine de Nicolas si elle apprenait un jour la vérité, en bref elle se demandait s'il n'était pas mieux de tirer un trait sur tout ça, c'est se qu'elle se disait, puis elle croisait le regard de Nicolas, et de nouveau tout basculait ... Il fallait qu'elle trouve un moyen de lui parler sans le regarder dans les yeux et bien sûr sans qu'il ne s'en aperçoive sinon il lui toucherait le menton comme il venait de le faire et elle n'était pas sûre de pouvoir résister une nouvelle fois ... Et si elle venait avec des lunettes de soleil en cours ? Comme ça il ne verrait pas se que ses yeux regardait, non ? Et comme ça, tout le monde la regarderait ... Super idée Sarah ! Décidément, elle n'avait pas beaucoup d'imagination ... Et si elle se rapprochait d'autres élèves ? C'était la solution idéale ! Lorsqu'on y réfléchissait, il était vrai que Sarah n'avait jamais cherché à nouer des relations avec les autres personnes qui assistaient au cours de Nicolas, se qui était plutôt triste en fait ... Son prof occupait tellement ses pensées qu'elle ne discutait pas beaucoup avec les autres élèves, sauf avec ceux qui partageaient des scènes avec elle, bien sûr la blondinette n'était pas asociale, et lorsqu'on venait lui parler elle se montrait agréable, mais cela ne venait jamais d'elle.

    Je te dirai ça dans quelques jours alors ...

    Comment répondre à son "Je n’ai jamais nié ne pas l’être aussi" ; lui dire qu'ils devaient arrêter d'échanger de telles paroles alors que c'était elle qui l'avait lancé sur ce sujet, ou alors lui répondre sérieusement ? Aucune de ces deux options ne lui convenait, alors elle entreprit de faire se qu'elle faisait à chaque fois qu'elle ne savait pas réagir : elle tenta de faire de l'humour, il restait simplement à savoir si ça allait marcher ou pas, car Sarah était plus douée pour faire rire les gens lorsqu'elle ne le faisait pas intentionnellement que lorsqu'elle tentait de faire naitre un rire chez quelqu'un.

    Tu me rappelles qui a dit ne pas être prétentieux ? dit-elle en se rendant bien compte que ce n'était pas avec de telles répliques qu'elle ferait l'école du rire.

    Sarah le regarda lui, puis posa son regard sur leurs deux mains qui étaient l'une dans l'autre depuis un petit moment, elle reporta son attention sur le visage de Nicolas lorsqu'il l'interrompit dans sa contemplation de leurs deux mains jointes.

    Un bon début pour une relation entre un prof et son élève dit-elle plus pour voir sa réaction que parce qu'elle ne le pensait vraiment.

_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Nicolas Stevens
I'll Be Watching You
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 29
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 27/08/2008

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
0/100  (0/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Alesha Dixon - The Boy Does Nothing

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Ven 26 Sep - 17:07

    Nicolas aurait sincèrement aimé pourvoir renoncé aussi facilement à Sarah, enfin plutôt à ce qu’il pouvait ressentir pour elle, car elle ne lui était acquise en aucune façon, mais ce n’était pas aussi simple, pas autant qu’il l’imaginait en tout cas. Déjà au début de leur rencontre, quand il avait commencé à remarquer qu’il ne la regardait pas comme un professeur était censé regarder son élève, quand il avait commencé à penser à elle en dehors des cours et à ressentir un léger manque de sa présence et de son sourire, et enfin quand il s’était aperçu qu’il commençait à craquer pour elle, il s’était dit que c’était juste un petit béguin. Une sorte d’attirance pour l’interdit, mais que ça lui passerait vite et qu’il passerait à autre chose. Malheureusement, il s’était trouvé que Sarah n’était pas indifférente à lui et inconsciemment, à chaque fois qu’il essayait de se résonner et de reculer, il y avait quelque chose dans le comportement de la jeune femme qui le poussait à avancer et à continuer ce petit jeu du chat et de la souris, aussi dangereux soit-il.
    La seconde étape avait bien sûr été leur rendez-vous dans ce café et leur dispute par la suite. Nicolas s’était alors raisonner plus que de raison justement, suivant les conseils de son meilleur ami, qui lui avait dit de laisser tomber et de se concentrer sur la femme qui partageait sa vie. Et il avait essayé, mais en une semaine, il avait presque déjà renoncé. Pourtant cette fois-ci, il n’avait pas été poussé par un quelconque retour de Sarah, puisqu’elle lui en voulait, mais il s’était rapidement rendu à l’évidence que même si son élève le détestait et mettait d’énormes barrières entre eux, ce qu’il ressentait pour elle n’allait pas s’effacer d’un coup comme cela. Il aurait beau essayer de ne plus y penser et d’aller de l’avant, il avait craqué pour elle et son défi était de se réconcilier, au moins pour qu’elle ne le fuit pas à chaque fois qu’elle le verrait, et qu’elle reste dans son entourage.

    Sans compter qu’ils avaient enfin fait la paix et que le comportement de la jeune femme ne lui laissait pas entendre qu’elle mettait un frein définitif à ses tentatives de rapprochements. La preuve en était son trouble et son malaise, qu’il avait ressenti, et les phrases qui manquaient de ses comme elle venait d’en lâcher une. Comme auparavant sur sa comparaison de la superficie de la France avec l’Australie, Nicolas décida de ne pas relever, ne pouvant cependant pas s’empêcher d’esquisser un léger sourire, qui ne disparut pas aussi rapidement que le précédent.


    « Personne ne me fait de compliments ces temps-ci, il faut bien que je me lance quelques fleurs histoire de ne pas déprimer » répondit-il toujours un ton plaisantin, même si la vérité n’était pas très loin.

    Il est vrai que les jolies paroles à son attention ne connaissaient pas un franc succès ces temps derniers. Les mails de sa famille ne comptant pas vraiment, même si voir que vous compteriez toujours pour quelques personnes était une idée fort rassurante, ça ne valait pas les paroles intimes d’une fiancée ou d’une femme. Il sortit bien vite de ses pensées noires pour l’entendre lui dire qu’elle lui donnerait sa réponse dans quelques jours. Le professeur acquiesça silencieusement, espérant tout de même qu’elle accepterait ce rôle et qu’il ne devrait pas se contenter d’un second choix.


    « Comme tu veux » lança-t-il simplement comme pour clore le sujet, au moins le temps de ces quelques jours de réflexion.

    Quand il l’entendit blague sur le sujet de sa prétendue « prétention », il laissa s’échapper un léger rire de sa gorge, penchant la tête en arrière. Nicolas était comme ça, un peu prétentieux, même si le plus souvent c’était sur le ton de la plaisanterie, il y avait toujours une part de vrai dans ce qu’il pensait. Il était sûr de lui et de son talent, mais à une dose tellement infime, en tout cas dans ce qu’il montrait aux autres, que ça passait plus pour une qualité, ou un trait de caractère qui faisait sourire, qu’à un défaut ou à une chose exaspérante.


    « Touché » répondit-il en portant une main à son cœur. « Mais je te l’ai déjà dit…réaliste, je suis réaliste » insista-t-il en continuant dans son élan de plaisanteries.

    Le jeune homme finit par lâcher sa main, aussi délicatement qu’il l’avait serré, et la regarda un long moment dans les yeux, écoutant avec attention sa dernière réplique. Il baissa la tête, un léger sourire en coin.


    « Bien sûr, entre un prof et son élève » répondit-il toujours la tête baissée. Puis il releva le visage pour la fixer à nouveau dans les yeux. « Entre autre chose » ajouta ce dernier assez mystérieusement, levant une nouvelle fois sa main pour dégager une mèche de cheveux de Sarah. Puis décidant qu’il avait assez joué avec le feu pour aujourd’hui, il se remit droit sur sa chaise, face au mur, jetant un coup d’œil à la pendule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah De Ravin
Admin
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 27
Copyright : Avatar by Dead & Ico Profil By nadya14906 & Vava Sign by Batch Fourty & Liloo_59
Secret ? : J'ai volé un bonbon à la pêche quand j'avais dix ans ^^
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
85/100  (85/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: Always Love - Nada Surf

MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   Sam 27 Sep - 0:38

    Je suis sûre que tu n'es pas le genre de personne à broyer du noir ...

    Et cette fois, elle n'avait pas besoin d'un café pour le savoir, cela se voyait dans sa façon d'être. Même si elle ne l'avait vu que dans le cadre de cours qu'il donnait, cela se voyait à sa façon de se comporter qu'il ne devait pas broyer du noir souvent, sauf s'il avait de bonnes raisons de le faire ... Enfin, c'était se qu'elle pensait, car en réalité il était peut-être lunatique ? Après tout, elle n'en savait rien, et elle n'était pas prête de le savoir si elle se tenait à se que sa raison lui demandait de faire, mais Sarah n'était pas une fille très obéissante, alors sa raison, elle pouvait aller se rhabiller ! En se qui concernait Nicolas, elle ne l'imaginait pas autrement que comme elle le voyait, plus elle passait du temps avec lui, et plus elle se disait qu'après tout, se qu'il avait fait n'était pas si grave que ça ... Bien sûr, elle n'avait pas appréciée sa façon de faire, mais après tout n'était-il pas un homme ? Et comme tous les hommes n'avait-il pas le droit à l'erreur ? Mais d'un autre côté, si elle laissait passer ça aussi facilement, ne lui ferait-il pas un autre coup du même genre plus tard ? Que de questions ! Et peu de réponses ... Mais Sarah ne voulait pas vraiment ces réponses, car si elle les avait, elle avait peur de découvrir des choses qui ne lui plairaient pas, et si c'était le cas, elle savait qu'elle renoncerait une bonne fois pour toute ... Et encore une fois, Sarah ne voulait pas renoncer à tout ça, car durant cette semaine dernière, elle avait beau avoir détesté Nicolas, il y avait quelque chose qu'elle avait tout de même remarqué, c'était que tous ces petits moments qu'elle avait eut l'habitude de partager chaque jour avec lui lui manquaient ... Et le plus dur durant cette semaine avait été de ne pas le voir, de ne pas lui parler, de ne pas plaisanter avec lui, de ne pas sentir son regard se poser sur elle, de ne pas sentir sa main sur son visage lorsqu'il remettait une de ses mèches de cheveux en place comme il venait de le faire auparavant, de ne pas entendre son rire, de ne pas voir ce sourire qu'elle aimait tant naitre sur ses lèvres ...

    Et tu es aussi très têtu ! Décidément, je te découvre de plus en plus dernièrement dit-elle dans un sourire en faisant référence aux dernières minutes qu'ils venaient de passer ensemble et à rien d'autre.

    Sarah soutint sous regard quelques temps. Lorsqu'elle se perdait dans ses yeux, la jeune femme perdait toute notion de temps, d'ailleurs à sa façon de le regarder, elle se demandait comment ça se faisait qu'il n'ait pas deviné les sentiments de Sarah à son égard, c'est qu'il ne devait pas aussi prétentieux qu'elle le disait elle ... Mais c’était tellement amusant de le charrier un peu avec ça !

    Entre un prof et son élève répéta-t-elle sans ajouter quoi que ce soit.

    Un pas en avant, dix en arrière, continues comme ça Sarah et peut-être qu'un jour tu le regarderas sans rougir comme une idiote ! La blondinette allait répondre quelque chose mais elle entendit des pas a bout du couloirs, la personne qui arrivait n'était autre que la secrétaire tant attendu, ils venaient donc de passer une heure ensemble ? Et bien qu'est-ce que le temps passait vite lorsqu'on était en bonne compagnie ! Sarah se leva de sa chaise lorsque la secrétaire ouvrit son bureau et passa dvant Nicolas puisqu'il lui laissa la place si gentiment ^^. Une dizaine de minutes plus tard, tout était règlé et elle ressortit. Ell aurait bien attendu Nicolas, mais elle ne voulait pas revivre une scène durant laquelle elle se torturerait l'esprit pour savoir comment elle lui dirait au revoir, lui ferait-elle la bise ? Un signe de la main ? Une simple parole ? Rien que de penser à toutes ces options et elle se sentait de nouveau mal à l'aise, elle partit donc en coup de vent sans attendre qu'il termine se qu'il avait à faire.


_________________

« Qu'expriment donc tes yeux ?
Plus que tous les mots qu j'ai lus dans ma vie, il me semble »
Walt Whitman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-oth.frbb.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah is Back xD [Nicolas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah is Back xD [Nicolas]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris City :: • Hors Jeu • :: Archives-
Sauter vers: