AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Fashion, Darling" [Lucy W.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Ven 17 Oct - 23:00


Et si on recommençait ? (a)
Music'

    *Aaaaah ! Quelle horreur !*

    Voilà la réaction d’Inès à la vue des énormes nuages gris qui assombrissaient le ciel de Paris. Il ne faisait vraiment pas beau, « un vrai temps de chien » comme le disait si souvent son père. C’est sûr que Paris n’offrait pas autant de soleil que les jolis petits villages italiens, typiques, aux ruelles charmeuses par leur avant goût de vacances. Ces épais nuages n’annonçaient rien de bon d’après la miss. La pluie se faisait sentir, et à cette simple idée, les cheveux d’Inès était capable de commencer à boucler. Inutile donc de se lisser les cheveux, puisqu’elle allait sortir. Pour aller où ? Non parce qu’avec un temps pareil peu de personnes censées ne mettraient le nez dehors alors qu’elles n’en sont pas obligées.

    Inès, elle, en avait envie. Cet après-midi, elle devait retrouver Lucy, une de ses très bonne amie. Les deux blondinettes se ressemblaient beaucoup : aussi déjantée l’une que l’autre. Quand on connaît la façon dont elles se sont rencontrées, on ne peut plus se permettre d’en douter. C’était à un défilé de haute couture qu’elles avaient fait connaissance, se laissant un petit pari idiot, mais qui les avait bien amusé. Inès était une experte à ce petit jeu, le pratiquant sans jamais s’en lasser avec Sarah, sa meilleure amie. Et là, avec cette perpétuelle envie de rire et de s’amuser, elle avait finit par faire une magnifique rencontre, en la personne de Lucy. Une jeune femme pétillante et pleine de joie de vivre, qui n’hésitait pas pour plaisanter avec la jeune Adoni et la suivre dans des délires pas possibles !

    Et aujourd’hui, elles s’étaient donc données rendez-vous près de la Tour Eiffel, pour assister à un soit disant extraordinaire défilé de mode, la toute nouvelle collection. Inès avait obtenue deux invitations et avait de suite pensé à invité la miss, ne pouvant pas s’empêcher de repenser à ce premier défilé, à cette mannequin qu’elles avaient enfermé volontairement dans les toilettes pour lui piquer sa place sur le podium. Sympa comme défi, n’est-ce pas ? Inès adorait ces moments passés en compagnie de son amie, car elle savait qu’avec elle tout était pris avec légèreté, qu’elle n’avait pas à se prendre la tête… Avec les horribles semaines qu’elle passait, elle en avait bien besoin. C’est simple, elle ne perdait pas pieds grâce à ses amis.


    Eiffel Tower – 14h30
    Cela faisait 10 minutes à peine qu’elle était sur place, attendant sous un chapiteau, installé en prévision de la pluie. Lucy n’allait pas tardé puisqu’elle lui avait envoyé son carton d’invitation, afin qu’elle puisse rentrer et la rejoindre. Maligne les miss ! Et oui, c’est tout un art ! Comme ça Inès allait réserver deux places, dans les premiers rangs, pour ne pas être gênées par le chapeau volumineux et immonde d’une bourgeoise un peu trop coincée. Ne riez pas, c’est très répandu dans ce genre de réception. Dans un défilé on peu rencontré un peu n’importe qui, passant de la petite ado entrée en fraude, à la mamie toujours « In »… Et sans oublier nos deux amies. Tiens, d’ailleurs Inès venait d’apercevoir la belle. Elle lui fit signe, et afin de ne pas passer inaperçue, elle s’exclama :

    « Heeey ! Honey ! Ici, chérie ! »

    Quoi ? Pourquoi on l’a regardait comme ça ? Ca n’avait pas commencé encore… Roooh… Détendez-vous les gens. =P

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Sam 18 Oct - 18:01

    Mhhhh....MAIS LA FERME !

    Et d'un geste de bras plutôt violent, le réveil se retrouva projeter contre le mur. C'est un peu le rituel de la jeune Lucy qui avait pour habitude de casser tout ses réveils lorsqu'ils la réveillaient alors qu'elle était trop fatigué donc par conséquent qu'elle voulait encore dormir. Mais voila, une fois réveillé par cette horrible chose qui sonne, elle ne peut alors plus se rendormir. Contrainte alors de se lever, elle se mit à râler avec ce pauvre réveil brisé au sol. Assise sur son lit, elle se frotta les yeux pour enfin les ouvrir et regarder sa chambre, posant alors son regard sur une invitation qu'elle avait exposé sur son bureau pour ne pas l'oublier, faisant alors de gros yeux en se rendant compte qu'elle risquait d'être en retard mais se souvenant désormais du pourquoi son réveil avait sonné. Il n'avait fait que son devoir et était pourtant mort, paix à son âme (a)

    Bondissant de son lit, Lucy se mit à dévaliser son armoire en quête d'habit à se mettre, une vraie mission pour la jeune femme qui n'est pourtant pas très superficielle mais juste ce qu'il faut pour une femme on va dire. Elle sortit des vêtements pas très chaud à vrai dire, allant alors ouvrir ses volets mais en voyant les nuages gris, elle soupira, devant trouver une autre tenu un peu plus chaude. Jetant les habits choisis dans son armoire, elle prit un tee-shirt long par dessus lequelle elle mettrait une ceinture, le tout accompagné d'un jolie jean brillant, allez hop ça ferait l'affaire. Elle s'habilla aussitôt, allant dans la salle de bain se laver et coiffer rapidement, pas la peine de se prendre la tête puisque la pluie allait tout détruire. Descendant les escaliers, passant par le salon pour enfin se retrouver dans le couloir, elle enfila une paire de botte et pu enfin partir de chez elle.

    Lucy se réjouissant d'ors et déjà de cette après midi passé en la compagnie de sa chère amie Inès qui lui ressemblait vraiment, aussi folle l'une que l'autre mais comme on dit, ceux qui se ressemblent s'assemblent, enfin façon de parler. Enfin arrivé à destination, sac à main à l'épaule, elle fut rapidement interpelé par une "folle" qui hurlait mais toutes deux avaient l'art et la manière de se faire remarquer, déjà tout les regards étaient rivés sur Inès vu comment elle avait hurlé et bientôt les regards seraient alternés sur elles deux. Pourquoi ça ? Et bien constatez par vous même.


    J'arrive Darliiing !!

    Et oui, Lucy avait parlé assez fort pour qu'Inès l'entende et que par conséquent elle attire les regards mais elle y était habitué après tout. Par dessus le marché elle avait même agité la main pour lui dire qu'elle arrivait. Traversant alors la foule de gens, elle percuta doucement une vieille dame qui se retourna. Lucy s'arrêta en haussant un sourcil, la vieille femme typiquement bourgeoise avec ses bijoux partout, ses gants et son chapeau même pas à la mode. La femme la fusilla du regard tout en lui faisant remarquer de faire attention au lieu de ne penser qu'à attirer les regards.


    Oh, mais c'est des dents que je vois là ? Je croyais que vous les aviez perdu !

    Façon de faire comprendre qu'elle était bien trop coincé et qu'il faudrait penser à sourire, les paroles de Lucy s'accompagnant d'un jolie sourire ironique. Elle ne s'attarda pas plus, se dirigeant alors près de Inès en lui souriant, la journée s'annonçait superbe malgré la pluie.


    Alors comment ça va ? Prête à passer une journée d'enfer ?
Revenir en haut Aller en bas
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Sam 18 Oct - 19:58

    Oui, l’art et la manière de se faire remarquer… C’était tout Inès ça ! N’allez pas croire qu’elle le faisait inconsciemment non plus. Au contraire, si elle le faisait c’était pour se moquer du monde qui l’entourait. C’était si amusant à vrai dire ! Comment ne pas résister à l’envie de décoincer tout ce beau monde, ce tas de personnes toutes aussi coincées les unes que les autres ? Impossible pour elle… Alors à la vue de Lucy, elle n’avait pas pu s’empêcher de se lever pour l’appeler, lui faisant de grands signes. Oui, oui, elle était ici, et tous les regards étaient désormais posés sur elle. Mais la blondinette s’en moquait éperdument, affichant un ravissant sourire à la réponse de son amie. Et hop les regards se posèrent alors sur la nouvelle venue. Un peu plus et aurait pu se croire sur un cours de tennis, où les spectateurs suivent la balle qui passent et repassent par-dessus le filet. Là, en l’occurrence, ils suivaient des mots et gestes. ^^

    « Allez, presse-toi avant que ça commence ! »

    Elle reprit alors place sur sa chaise, offrant un sourire à une femme d’une quarantaine d’années, assise à ses côtés. Elle, elle ne semblait pas vouloir rire… Piouf ! Inès reporta alors son attention sur Lucy. De son côté ce n’était pas mieux, elle se faisait sermonner par une grand-mère, qui lui faisait alors remarquer qu’elle pouvait faire plus attention. La réponse que lui balança la miss Warrens fit rire notre jolie italienne. Ca, c’était fait, au suivant ! Cette fille avait le don de pouvoir répliquer à tout et n’importe quoi, y allant de ses petites réflexions cinglantes et si amusantes. Toute aussi provocante qu’Inès par moment ! Elles s’entendaient à merveilles ces deux-là et on ne se demandait pas pourquoi c’était ainsi !

    Elle parvint finalement a rejoindre Inès, lui demandant comment elle allait et si elle était prête pour cette, je cite : « journée d’enfer ». La miss esquissa un ravissant sourire, retirant au passage son sac à main du siège qu’elle avait réservé pour Lucy, puis lui répondit d’une voix qui laissait transparaître son excitation et son contentement.


    « Ca va super et toi ? Oh, plus prête que moi ça n’existe pas ! »

    Assister à un défilé en compagnie de la jeune femme, ce n’était pas rien, elle le savait par expérience. La journée promettait d’être bonne, et pleine de rebondissements, elle en était sûre et certaine, car avec Lucy il était impossible de s’ennuyer. Elles étaient tout aussi folle l’une que l’autre, et il suffisait que l’une plaisante sur un petit quelque chose de rien du tout pour que la seconde enchaîne et surenchérisse. Bref, elles s’entraînaient mutuellement dans leur délire et même la pluie de pourrait rien contre la bonne humeur des miss et leur optimisme. Elles allaient profiter de la journée, croyez-moi !

    « J’espère que cette collection vaut le déplacement…» -dit-elle avec une voix de vraie petite lady, de petite fille à papa…

    Tout ça pour faire comme tout le monde ? Oh et puis non ! Elle toussota et se reprit :


    « Bon ok j’ai pas eu de mal à obtenir les invit’, mais si c’est moche je regretterais de ne pas les avoir vendu ! »

    Elle adressa un rapide regard vers sa gauche, en direction de cette femme qui avait ouvert de grands yeux surpris au changement de langage de la belle. Puis elle se mit à rire légèrement, tout en se tournant vers Lucy.

    « Tu m’en voudras pas si c’est moche, hein ? »

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Dim 19 Oct - 14:59

    Ouai ouai j'arrive !

    Pressant le pas, Lucy se fit sermonner par une grand mère qu'elle envoya joliment balader par une remarque à en faire pâlir plus d'un car oui de nombreux regards se tournèrent une fois de plus sur elle et sur l'audace qu'elle avait eu d'agir ainsi avec une femme âgé et friqué en plus, bizarrement ça fait toute la différence. Elle a l'art et la manière de se faire remarquer mais pas l'art et la manière de jouer les lèches bottes avec une vieille bourgeoise qui finirait sûrement dans sa tombe avec tout ses bijoux, c'est clair qu'elle voudrait se faire enterrer avec mais ce que Lucy voudrait par dessus tout c'est que ces fameux bijoux lui cause la mort et elle n'allait sûrement pas tarder à le faire remarquer à tout ces regards posés sur elle. C'est avec un magnifique sourire narquois qu'elle prit la parole sur un ton très mais alors très provocateur.


    Qu'elle s'étrangle avec ses colliers, ça fera un grand bien à l'humanité !

    Et là tout les yeux s'écarquillèrent mais à la vue des yeux globuleux Lucy éclata de rire, on pouvait aussi la caractériser de choquante avec ses paroles de sadomasochiste des fois mais c'est tout ce qui fait le charme de la demoiselle. Elle reprit alors sa route vers Inès qui n'était pas mieux servit qu'elle avec une cruche coincé à côté d'elle. Miss Warrens pris alors place près de son ami, croisant les jambes au passage en ne perdant pas son magnifique sourire. Croyez moi, elles ne pleureront jamais quand elles sont ensemble (a)


    On ne peut mieux ! Alors tout est parfait, que le spectacle commence !

    Lucy se cala bien dans sa chaise en regardant droit devant elle avec une hâte qui était que le défilé commence enfin. Oh mais non soyez certain qu'elles ne sont pas seulement là pour regarder car même si à la base c'était ça, fallait toujours que cela tourne en catastrophe avec elles deux, une petite bêtise de rien du tout sorti de la bouche de l'une d'elle et tout le monde autour d'elles se retrouvaient en danger, on ne sait jamais sur le dos de qui elles vont tomber. Une fois c'était une pauvre mannequin ligoté, aujourd'hui une pauvre vieille dame en avait pris pour son grade et c'était loin d'être terminé. Qui est le suivant sur la liste ? Aux remarques d'Inès elle remarqua le choque d'une femme à la façon de parler de son amie, laissant échapper un rire, décidément les riches de nos jours sont si coincés que cela en devient pitoyable alors Lucy en rajouta une couche.

    Si je t'en voudrais parce que j'ai défoncé mon réveil ce matin juste pour venir rejoindre ton petit cul ici alors si ton défilé est à chier ça va poser problème tu crois pas ?

    Façon de parler vulgaire et exagéré mais tout ça était fait exprès parce que non elle n'en voudrait pas à Inès évidement mais cette dernière devait bien le savoir et voir que Lucy était entré dans son jeu juste pour faire halluciner la pauvre femme non loin d'elle qui était abasourdi par un langage aussi irrespectueux, aussi vulgaire, aussi tout quoi. On dirait bien qu'elles venaient de choquer sa pauvre âme sensible mais Lucy ne voulait pas s'arrêter là, elle voulait carrément saouler à bloc la dame pour qu'elle parte, ce serait une sorte de victoire pour nos deux amies et Lucy ne doutait pas du fait que Inès continuerait le jeu installé. Des vrais folles (a)
Revenir en haut Aller en bas
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Mer 22 Oct - 15:27

    Elle était enfin arrivée… Bien qu’elle ne soit pas en retard, c’était comme un mini soulagement pour Inès de la voir faire son entrée. Ca aurait été dommage qu’on lui refuse l’accès au chapiteau sous prétexte qu’elle avait dix pauvres minutes de retard. Assister à un défilé de haute couture sans Lucy, c’était comme partir en vacances à la mer sans maillot de bain, ou encore faire du pop corn sans maïs (c’est dur ça ! xD)… Bref, un tas d’exemples peuvent être cités et tous correspondraient ! En gros, c’était désormais impensable pour la jeune Adoni de se rendre à un défilé sans son amie. C’était dans un endroit semblable à celui-ci qu’elles s’étaient rencontrées et que leur amitié avait débuté. C’était désormais comme un petit rituel, une habitude qu’elles avaient pris et qu’elles adoraient !

    Bien évidemment, elles ne perdirent pas de temps pour se faire remarquer, se faisant tout d’abord de grands signes tout en s’appelant, puis enchaînant de différentes manières. Elles maîtrisaient l’art de se faire remarquer, l’art d’attirer l’attention, et le comble de tout ça c’est que c’était volontaire, qu’elles le cherchaient, juste pour embêter leur petit monde. Lucy s’embrouilla rapidement avec une mamie, terminant par un aveu qui en choqua plus d’un, voulant que cette femme s’étrangle avec ses colliers. Sympa, non ? Inès ne pu s’empêcher de rire, ce qui lui attira pas mal de regards choqués, ou encore noirs… Hey ! Il fallait être honnête voyons… C’était marrant !

    Puis ce fut à son tour d’avoir comme qui dirait son « boulet ». Elle avait tiré un sacré numéro, plus coincée ne devait pas existé pour être franc. Les moindres mots prononcés par la miss semblaient être examinés par cette inconnue. Attendant que le défilé commence, elle ne se retint pas de faire ses petites réflexions, espérant alors que ce dernier ne serait pas moche. Les termes n’étaient pas très poussés dans la vulgarité, commençant doucement, par étapes… Mais comme elle avait pu s’en douter, Lucy la suivit rapidement, en employant alors un vocabulaire tout autre que le sien. Déjà que l’inconnue avait affiché un air surpris en entendant Inès parlé, là elle devait ne pas en croire ses oreilles !


    « Pauvre réveil, paix à son âme… Qu’est-ce que tu ne ferais pas pour rejoindre mon superbe petit cul ? J’aurais fais de même pour le tien si les rôles avaient été inversés ! »

    Et c’était bien vrai ! Elle n’aurait pas hésité à éclater son réveil contre le mur, tout ça pour un moment passé à rire en bonne compagnie ! Bon elle ne l’aurait peut-être pas fait pour n’importe qui, mais Lucy était quelqu’un d’unique, donc forcément elle aurait pu faire cet effort. Mais revenons-en à ce défilé voulez-vous… S’il était « à chier » d’après les propres mots de son amie, ça risquait en effet de poser problème.

    « Ah bah pour ça, tu ne pourras t’en prendre qu’au créateur… Tu sais celui qui a fait la robe hideuse, rose pale et noire… ? En fait, tout bien réfléchis c’était la collection qui était carrément à chier…A ce commentaire, l’inconnue ouvrit de grands yeux, choquée par ces propos. Mais Inès n’y prêta pas attention. -Bref, moi j’y suis pour rien ! Je te fais entrer, c’est déjà bien ! »

    Elle esquissa un sourire, qui vint se poser sur un petit air innocent et faussement angélique, alors que les spots en direction du podium s’allumaient un à un, que la musique se faisait entendre en crescendo, annonçant le début du défilé. Donc pour faire simple : Si c’est nul, c’est pas de la faute à Inès, ok ?

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Mer 22 Oct - 19:22

    Décidément les riches étaient tous des imbéciles de première zone. Ils ont tous un balai coincé dans le derrière, à croire que c'est leur fric qui fait ça, tous avec leurs grands airs genre je suis belle et riche. Déjà belle ça restait à voir parce que la vieille mamie, pouaah un vrai laideron, généralement les jolies filles sont des personnes normal comme Lucy et Inès, qui sont certes riches mais cela ne se lit pas sur leur visage ou leur physique par exemple, oui elles ont le chic et la classe of course et au moins elles ne sont pas couverte de bijoux avec des costumes ou des robes qui valent des millions, tout ça pour se faire remarquer, nan les deux jeunes femmes savent se faire remarquer mais autrement. Lucy ne préférait même plus s'occuper de ses pauvres petits mondains, se concentrant plutôt sur son amie et sur la personne outragé à coté d'elles.

    Encore heureux que tu l'aurais fais chérie !

    Lucy lui fit un clin d'oeil en jetant quelques coups d'oeil à l'inconnu qui n'arrêtait pas d'écarquiller les yeux, la jolie blonde réprimant un fou rire en voyant cette tête qui ressemblait plus à une tête de dépravé qu'autre chose, elles allaient lui faire avoir un infarctus mais Lucy reporta son attention sur la belle brune à coté d'elle, elle était bien plus intéressante et une super amie qu'elle avait rencontré en défilé et aujourd'hui s'en était devenu un rituel puis pourquoi se passer des bonnes choses ? Surtout qu'à chaque défilés les choses se passent différemment mais c'est toujours aussi amusant pour nos deux folles de services. C'est ça les imprévus, mieux vaux ne rien prévoir à l'avance c'est tellement plus amusant.


    Collection à foutre à la poubelle moi je dis ! Elle a intérêt à avoir un minimum de style celle d'aujourd'hui si le cher créateur ne veut pas voir ses robes en mode fashion by nous !


    Lucy lança un regard à Inès l'air de dire "Tu vois ce que je veux dire ?", un regard vraiment du genre sadique quoi, qui montrait qu'elle avait bien une idée derrière la tête qu'elle avait exprimé non clairement mais qui était vraiment compréhensible, même pour le dernier des idiots. Vous savez pas quoi ? Avec une paire de ciseaux on fait de vrai miracle (a). La pauvre nana, toujours aussi choqué au propos d'Adoni et Warrens, se mit à regarder droit devant elle lorsque Lucy la regarda d'un air insistant, sûrement de peur que la jolie blonde lui balance quelque chose en pleine gueule de méchant, Lucy n'ayant pas sa langue dans sa poche. Elle sourit alors à son amie avant de regarder droit devant elle lorsque la musique démarra. Bien assise sur sa chaise, les bras et jambes croisés, elle regarda le début du défilé en silence.

    Tu crois qu'on va devoir se la jouer styliste dépravé ou pas ?

    Toujours le regard rivé vers la scène où défilaient les mannequins toutes aussi fines et belles, même si il faut avouer que les deux jeunes femmes n'avaient rien à leur envies, au moins elles étaient belles et minces mais pas anorexique (a) En tout cas les robes avaient l'air plutôt belles mais les refaire à la façon Lucy/Inès était vraiment trop tentant, méchant mais tentant et voir la tête du créateur qui verrait l'état de ses robes digne des plus grand Dior serait encore plus hilarant. Qui a dis que les deux jeunes femmes avaient une morale ? Pas quand elles sont ensemble en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Dim 9 Nov - 17:45

    Ce que c’était bon et plaisant de passer un peu de temps avec Lucy… Elle ne se prenait pas la tête, disait tout haut ce qu’elle pensait, que ça plaise ou non, que ça choc ou non. Elle se fichait du regard qu’on lui portait. Ca faisait du bien d’être avec quelqu’un qui lui ressemblait tant. Inès avait besoin de ce petit grain de folie, et si ses amies le possédaient c’était encore mieux. Par mis elles, elle comptait Sarah par exemple, avec qui elle se laissait sans cesse des défis, avec qui elle pouvait délirer en non stop, sans crainte d’être jugée ou cataloguer comme folle ; sa meilleure amie en soit. Il y en avait bien d’autres, et même son petit ami était de ce genre là. Que demander de plus ?

    Avec Lucy, il lui arrivait de faire tout un tas de trucs, tous aussi fou les uns que les autres. D’ailleurs la blondinette y faisait de temps en temps référence, accentué par des petits clins d’œil, dont seul Inès connaissait la signification. Ce défilé promettait d’être sympa… Le créateur avait plutôt intérêt d’avoir misé sur son originalité et son goût, car sans ça les filles étaient prêtes à faire un massacre. Je vous rappelle qu’elles s’étaient rencontrées lors d’un de ces fameux défilés, que bon nombre de petites bourgeoises allaient admirer en rêvant un jour d’acquérir une de ces créations, et que l’une d’elle, suite à un simple défi idiot et enfantin, avait fini sur le podium, défilant à la place d’un mannequin. Donc oui, j’insiste bien sur le fait qu’elles étaient capables du pire, comme de se tenir correctement.

    Inès ne pu s’empêcher de rire légèrement, puis finalement se stoppa en entendant la musique démarrer. Ca commençait… Son regard se posa droit devant elle, en direction de la scène, alors que son amie lui posait une question. Elles ? S’improviser stylistes ? Pourquoi pas après tout ! Mais cela allait dépendre de ce qu’ils allaient leur présenter.


    « Ca serait sympa tiens ! Une bonne paire de ciseaux et hop, le tour est joué ! »

    « Quel affront ! Envisager de couper une création de haute couture… ! » Voilà ce qu’aurait pu traduire le simple regard que venait de lui adresser une des spectatrice, assise devant elle. Cette dernière portait un chapeau, à ce demander d’ailleurs à quoi il lui servait vu le sale temps et les épais nuages gris qui occupaient le ciel de Paris. Et de plus, ce chapeau dérangeait Inès, il lui cachait une partie de la scène. Sans aucune gêne, elle s’en empara, le retirant doucement de sa tête. La femme se retourna rapidement lui demandant ce qu’elle faisait.

    « Moins fort voyons ; vous dérangez les autres… Et moi, c’est votre chapeau qui me dérange. Si vous êtes sage, je vous le rend à la fin. » dit-elle en chuchotant pour faire le moins de bruit possible.

    Elle lui adressa un grand sourire hypocrite, qui ne sembla pas lui plaire, puisqu’elle lui arracha le chapeau des mains et se releva pour visiblement changer de place. Piouf ! Encore mieux, il n’y avait plus personne devant elle à présent. Elle adressa un rapide regard amusé à Lucy, et reporta son attention sur la scène, où le show débutait.

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Lun 24 Nov - 17:16

    Disons qu'être avec une personne un peu plus coincé quand on est une personne assez folle, c'est dur de rester en place quitte à se faire passer pour une dingue mais c'est bien plus drôle pour Lucy d'être avec une personne qui lui ressemble, une personne avec qui elle peut faire ce qu'elle veut sans se prendre la tête. Parmi ces personnes se trouvait évidement Inès puis sa meilleure amie Katie, celle avec qui elle passait des heures au téléphone, avec qui elle passe des après-midi shopping interminables, des soirées entre filles. Elles sont inséparables et se confient absolument tout seulement comment Katie prendra le fait que sa meilleure amie tombe doucement amoureuse de son frère aîné ? Lorsqu'elle se retrouvait seule, Lucy pensait souvent à ça, elle ne voulait blesser sa best en quoi que ce soit mais lorsqu'elle était avec Josh en réalité c'était plus fort qu'elle et elle ne se rendait pas compte que de jour en jour ils se rapprochaient, ne se doutant pas qu'en réalité Katie craignait de voir s'éloigner Lucy mais là dessus aucun soucis à se faire, jamais la belle blonde ne ferait une telle chose.

    Lucy eut un léger rire à la réponse d'Inès, cela promettais si la collection ne plaisait pas aux deux jolies demoiselles ici présentent, c'est le créateur qui risquait de pleurer mais les Lucy et Inès n'avaient aucune gênes, c'est pas aujourd'hui que cela allait changer. Visiblement cela faisait moins rire la spectatrice présente devant son amie. La blonde resta silencieuse, admirant le spectacle, non pas le show de mode mais le spectacle hilarant que lui offrait la petite brune et la bourgeoise d'en face en ne pouvant s'empêcher de rire, chose mal perçu par la dame mais qu'es ce qu'elle en avait rien à faire la blonde.


    Toutes aussi coincées les unes que les autres, c'est pas possible, "Comment apprendre à sourire en 10 leçons", faudrait l'inventer rien que pour vous !

    Sourire sarcastique aux lèvres, Lucy avait réussi à faire retourner sur elle la dame à l'immense chapeau alors que cette dernière partait, ce qu'elle fit d'ailleurs peu après en soupirant d'agacement face à deux "ingrates", sûrement ce qu'elle devait penser dans sa petite tête en effet mais entre nous ce qu'elle peut bien penser, tout le monde s'en moque éperdument. se renfonçant alors tranquillement dans sa chaise, le show commençait et Lucy resta silencieuse en admirant, enfin plutôt en regardant les tenues de la collection. Comment pourraient-elles être moche après tout ? Cela n'enlevait pourtant pas l'envie à Lucy de les refaire à sa façon, c'est pas drôle sinon de venir juste pour regarder hop repartir. Se penchant près de sa voisine, elle voulait voir si elle était du même avis qu'elle.


    Ok c'est pas moche, c'est rare que c'est moche mais bon, j'ai quand même envie de faire de l'art ! Pas toi ?

    Il semblerait bien qu'une madame ne soit pas décidé à laisser passer ce que venait de dire Lucy, même en chuchotant mais cette commère c'était gentiment rapproché pour écouté, demandant à la blonde ce qu'elle comptait faire au juste et sur un ton loin d'être amical mais Lucy ne perdait jamais son sang froid, elle aimait exaspérer les gens.

    C'est pas très polie d'écouter les conversations des autres, qui vous a éduquez vous ? La bonne ?

    Façon de dire femme de ménage quoi. La dame fit de gros yeux, tellement qu'on aurait cru qu'ils allaient sortir de leur orbite. Audacieuse Lucy ? Exactement, esquivant ainsi la question de cette femme un peu trop curieuse à son goût, qui d'ailleurs ne tarda pas à déserter non plus. C'était parfait ça, il n'y avait plus personne autour des deux jeunes femmes, Lucy avait fait partir la femme à leur gauche et derrière elle et Inès la femme à sa droite et celle devant elle. Un peu de ménage ne fait jamais de mal mais valait mieux s'arrêter sinon bientôt elle serait clairement au centre de tout le monde, sans plus personne autour d'elle à moins d'un mètre...quoi que c'est pas mal en faites.
Revenir en haut Aller en bas
Inès L. Adoni
Pretty Doll | Sweet Admin

avatar

Nombre de messages : 166
Copyright : Avatar + Icon by me
Secret ? : Euh, bah... C'est secret...
Photo D\'Identité :
Date d'inscription : 26/05/2007

• Moi, Moi et encore Moi •
Humeur:
70/100  (70/100)
Amis / Ennemis:
En ce moment ?: ♪ Miss You - The R.S

MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   Dim 14 Déc - 19:35

    Quand les deux blondes se retrouvaient dans la même pièce, croyez-moi que ça ne passait pas inaperçu. Et le comble, c’est qu’elle ne le faisait même pas exprès, c’est pour vous dire ! Leur caractère et leur attitude naturelle les avaient rapproché, comme si elles avaient mutuellement trouvé une sorte de jumelle, une copie conforme de leur grain de folie… Et c’était un vrai bonheur. En ce moment, Inès avait besoin de rire, et c’était bien difficile. Un seul être vous manque et le monde vous semble dépeuplé. Logan était parti depuis bien trop longtemps et la belle italienne avait du mal à tenir le coup. Certes elle se plongeait dans le boulot, elle l’avait fréquemment au téléphone, et elle faisait tout ce qui lui était possible de faire pour se divertir et se changer les idées, en allant voir Sarah, en se mêlant de la vie sentimentale de la jeune femme et j’en passe… Elle le faisait, mais une fois de nouveau seule dans son appartement, elle se rendait bien compte qu’elle n’avait pas vu Logan de la journée, de la semaine… Et bientôt : du mois.

    Alors cette sortie, sous le signe de la mode, faisait plaisir à Inès, qui plus est qu’elle la passait en compagnie de Lucy, et que la miss était douée pour la détendre et la faire rire. Elles aimaient faire marcher leur petit monde à la baguette, se moquant royalement du regard des gens et de ce qu’ils pouvaient penser. Rien à cirer ! Elle ne pu s’empêcher de rire à la réflexion de Lucy. Chacune de leur côté arrivait à faire fuir les gens qui les remarquaient et le faisaient savoir. Mais de quoi je me mêle sérieusement ? Qu’avaient-elles toutes à vouloir y mettre leur grain de sel en les reprenant ? Inès avait une mère et c’était amplement suffisant. Elle n’avait pas à refaire son éducation, donc ces bonnes femmes pouvaient aller voir ailleurs si elles y étaient !


    « L’art est omniprésent dans ma vie chérie… Je vis avec cette passion ! »

    Bien incapable de tenir un crayon ouais ! Et puis c’est tout juste si Logan avait réussi à lui apprendre un morceau à la guitare, du niveau « débutant », qu’Inès appelait plus communément : Gros naz’ ! Non mais voilà qu’une nouvelle commère interférait dans leur conversation. Lucy pris soin de la remettre à sa place, alors qu’Inès reportait son attention sur le défilé, observant alors toutes ces tenues. C’était joli, elle ne pouvait pas dire le contraire, mais ça n’était pas non plus extraordinaire. Elles avaient déjà vu des robes plus sensationnelles que ces dernières. Le coup de ciseaux n’aurait donc pas été un crime… Et là, un nouveau model entra en scène, portant une robe… Euh… Les yeux d’Inès s’ouvrir en grand, et elle se mit à rire. Plein de plumes, de couleurs.

    « Remix des cabarets ! Ca… C’est… Trop… Mais alors… Trop moche ! »

    On ne pouvait pas faire plus franc ! Bravo mademoiselle Adoni ! Non mais alors elle, je vous jure… Rolling Eyes

_________________

    ICONS BY LILLIX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris-city.forums-actifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Fashion, Darling" [Lucy W.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Fashion, Darling" [Lucy W.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brezilyen fòme yon "Brigad Desalin" pou ede peyizan ayisyen plante.
» Le" j'accuse "de Fidel par Vernet Larose
» "little kiki", you represent the future of haiti !!!!!
» Une "mi-temps" ?
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris City :: • Hors Jeu • :: Archives-
Sauter vers: